Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Australie apporte son soutien à Julian Assange

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/12/2010

Le consulat australien apportera son aide au fondateur de WikiLeaks, arrêté mardi à Londres. Lundi, Canberra avait pourtant fait savoir que l'Australie soutiendrait toute action judiciaire de Washington contre WikiLeaks.

AFP - Les services consulaires australiens apporteront leur aide au fondateur de WikiLeaks Julian Assange, de nationalité australienne, après son arrestation à Londres, a assuré mercredi le ministre australien des Affaires étrangères Kevin Rudd.

Le consul général d'Australie en Grande-Bretagne s'est déjà entretenu avec le fondateur de WikiLeaks après son arrestation mardi matin dans le cadre d'une affaire de viol et violence sexuelle en Suède, pays qui réclame son extradition. Des diplomates australiens étaient également présents lorsqu'il a été entendu par la justice britannique, ont indiqué des responsables.

La Suède réclame l'extradition de Julian Assange



"Nous avons confirmé que nous allions fournir (un soutien des services consulaires), comme nous le faisons pour tous les citoyens australiens", a déclaré M. Rudd.

La veille, le Premier ministre australien, Julia Gillard, avait considéré comme "irresponsable" la publication par WikiLeaks de milliers de câbles diplomatiques américains.

"Nous allons lui envoyer prochainement une lettre dans laquelle nous indiquons que nous nous sommes prêts à lui fournir des visites de membres des services consulaires et tout autre aide concernant notamment ses droits", a ajouté M. Rudd à la télévision.

Dans une tribune publiée en Australie après son arrestation, M. Assange a affirmé que son site internet publiait "sans peur des faits" dans l'intérêt public.

Il s'est également montré virulent envers le gouvernement australien, l'accusant de "s'abaisser" devant Washington et de soutenir les affirmations américaines selon lesquelles les révélations de WikiLeaks seraient illégales.

L'Australie avait indiqué lundi qu'elle soutiendrait Washington en cas d'action judiciaire contre Wikileaks.

"L'Australie soutiendra toute action judiciaire qui pourrait être engagée. Les Etats-Unis en seront à l'origine mais les agences australiennes apporteront leur aide", avait déclaré le procureur général Robert McClelland.
 

Première publication : 08/12/2010

  • WIKILEAKS

    Julian Assange maintenu en détention provisoire

    En savoir plus

  • WIKILEAKS

    La Poste suisse ferme le compte bancaire de Juilian Assange

    En savoir plus

  • WIKILEAKS

    Le site révèle une liste secrète d'infrastructures américaines sensibles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)