Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Pourquoi l'appli Telegram utilisée par les terroristes échappe toujours à la surveillance ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama: le discours qui fait mouche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

Sports

L'OM clôt la phase de groupe par une victoire de prestige sur Chelsea

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 08/12/2010

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille a enregistré une belle victoire face à Chelsea (1-0), au terme d'un match sans enjeu au Stade Vélodrome.

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions et assuré de terminer à la deuxième place du groupe F derrière son adversaire de ce soir, l'Olympique de Marseille a battu Chelsea (1-0) ce mercredi. Un match de gala sans réel enjeu entre deux équipes remaniées, marqué par le retour sur la pelouse du Stade Vélodrome de l'Ivoirien Didier Drogba, ex-idole des supporteurs phocéens.

Décisions arbitrales litigieuses
 
Visiblement motivés à l’idée d’affronter un adversaire prestigieux, les Phocéens se sont lancés d’entrée à l’assaut du but londonien, s’offrant même la première occasion franche du match par l’intermédiaire de Mathieu Valbuena à la 11e minute. Mais la frappe des 25 mètres de l’international français s’écrase sur la barre transversale de Petr Cech. Bien organisés malgré l’absence de leur stratège argentin Lucho Gonzalez, du défenseur central Stéphane M’Bia et du milieu défensif Édouard Cissé, les Olympiens font jeu égal avec le champion d’Angleterre, privé lui aussi de plusieurs titulaires. À la 35e, au milieu d’un match plaisant, l’OM pense avoir ouvert la marque grâce à une tête de Gabriel Heinze, mais le but de l’Argentin est refusé par l’arbitre pour un hors-jeu discutable.
 
Vingt minutes plutôt, le même arbitre avait sifflé un penalty en faveur des Londoniens pour une faute sur Florent Malouda, avant de se rétracter, à tort. Deux faits de jeu auxquels se succède une troisième décision arbitrale contestable une minute avant la mi-temps. Lancé côté gauche, le Londonien Salamon Kalou semble déséquilibré dans la surface par Souleymane Diawara, mais Vladislav Bezborodov ne bronche pas.
 
Chelsea au ralenti
 
En deuxième période, le rythme baisse d’un cran, les deux équipes se contentent de mener des offensives par à-coups, sans beaucoup de convictions. Chelsea, qui reste sur une victoire en six matchs toutes compétitions confondues, reste prudent de crainte d’aligner une nouvelle contre-performance. À la 62e, l’entraîneur olympien Didier Deschamps lance André Ayew et Lucho Gonzalez dans la partie pour redynamiser son milieu. De son côté, Carlo Ancelotti décide de remplacer Didier Drogba par Daniel Sturridge. L’occasion pour le Vélodrome de rendre un hommage appuyé à l’ancien Marseillais qui sort sous les vivats de la foule.
 
Les occasions se font rares jusqu’à la 80e minute lorsque Brandao, l’attaquant brésilien de l’OM, donne l’avantage aux siens en reprenant dans les six mètres un tir dévié de son coéquipier Taye Taiwo. À force de reculer, Chelsea a fini par céder. Malgré le caractère anecdotique du match, les champions de France pourront s’appuyer sur cette victoire de prestige pour finir en beauté l’année 2010.
 

 

Première publication : 08/12/2010

  • SUR RFI

    Didier Drogba revient au Vélodrome sous le maillot de Chelsea

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Malmené par Tel-Aviv, Lyon arrache un nul inquiétant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)