Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le viol, fléau mondial"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Simone Gbagbo rejette toutes les charges au premier jour de son procès à Abidjan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Hugo Lloris : "On a envie d'aller le plus loin possible pendant l'Euro"

En savoir plus

FOCUS

Terrorisme au Bangladesh : des activistes visés par Al-Qaïda et l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le mystère Henri Pick", une enquête littéraire signée David Foenkinos

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des pénuries en série au Venezuela et l'industrie du jeu vidéo africain

En savoir plus

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare au gorille"

En savoir plus

Amériques

Le sénat rejette l'examen d'une loi contre le tabou homosexuel dans l'armée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/12/2010

Les sénateurs ont rejeté par 57 voix contre 40 l'examen d'une motion qui aurait permis d'ouvrir les débats sur la loi "Don't ask, don't tell" qui oblige les soldats de l'armée américaine à taire leur homosexualité sous peine d'être renvoyés.

AFP - Le Sénat américain a voté jeudi contre l'examen d'un vaste projet de loi de finance du Pentagone dans lequel figure une mesure pour abroger la loi interdisant aux soldats américains d'évoquer leur homosexualité.
              
Les sénateurs ont rejeté par 57 voix contre 40, une motion qui aurait permis d'ouvrir les débats sur le projet de loi avec un processus d'amendements. Une majorité de 60 voix sur 100 étaient nécessaires pour adopter la motion.
              
Après plusieurs jours d'intenses négociations entre la majorité démocrate et les républicains, le leader démocrate Harry Reid a décidé de procéder au vote sans qu'un accord ne soit conclu.
              
"Nous avons essayé tous les moyens possibles pour progresser sur ce sujet", a déclaré M. Reid jeudi devant le Sénat. "Et quand ils refusent de débattre, ils suspendent toutes les bonnes parties (du projet de loi) dont on a besoin de façon urgente", a dit M. Reid.
              
Le projet de loi contient d'importantes dispositions cruciales pour le fonctionnement du Pentagone.
              
Les républicains, par la voix de la sénatrice centriste Susan Collins, demandaient un long processus d'amendements avec des conditions qui ne satisfaisaient pas les démocrates en raison du peu de temps qui reste au Sénat, avant les congés de fin d'année.
              
Mme Collins s'est déclarée "perplexe" et "contrariée" après la décision de M. Reid, jeudi.
              
Le président Barack Obama a demandé au Congrès d'abolir la loi "Don't ask, don't tell" (Ne rien demander, ne rien dire), qui oblige les gays et lesbiennes de l'armée américaine à taire leur orientation sexuelle sous peine d'être renvoyés, avant la fin de l'année.
              
A partir de janvier siègera en effet le nouveau Congrès issu des législatives du 2 novembre, où les démocrates ont perdu le contrôle de la Chambre des représentants et vu leur majorité diminuer au Sénat.

 

Première publication : 10/12/2010

  • ÉTATS-UNIS

    La Cour suprême maintient le tabou homosexuel dans l'armée

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La justice rétablit temporairement le tabou gay dans l'armée

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Il revient au Congrès d'abolir le tabou homosexuel dans l'armée, insiste Obama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)