Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 12/12/2010

Les Haïtiens témoignent des violences qui secouent le pays suite au premier tour de la présidentielle

Les Haïtiens témoignent des violences qui secouent le pays suite au premier tour de la présidentielle. Le mariage entre une adolescente et un adulte en Malaisie suscite de vives réactions en ligne. Et un webdocumentaire s’intéresse aux Birmans exilés en Thaïlande.

ÉLECTIONS EN HAÏTI

Voitures en feu et manifestations, voici comment les Haïtiens ont accueilli les résultats du premier tour de la présidentielle divulgués mardi dernier. Pourtant donné favori, le candidat Michel Martelly n’est arrivé que troisième. A la surprise générale, l’ancienne première dame, Mirlande Marigat, et Jude Célestin, protégé du président sortant René Préval, s’affronteront le 16 janvier prochain lors du second d’une élection présidentielle très contestée.

De nombreux Haïtiens pro-Martelly sont ainsi descendus dans les rues pour exprimer leur colère comme l’illustrent cette vidéo et ces photos disponibles sur les sites de partage. Des images qui illustrent bien la violence des manifestations qui embrasent la capitale Port-au-Prince depuis plusieurs jours. Une situation qui aurait été envenimée selon ce blogueur par l’intervention de casques bleus dans la capitale qui auraient tiré sur les manifestants avec des balles en caoutchouc et fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les contestataires.

Une colère que cette Américaine travaillant pour une organisation humanitaire en Haïti dit comprendre. Elle affirme en effet que la présence du Jude Célestin au second tour de la présidentielle a été perçue par de nombreux Haïtiens comme un véritable affront. Et elle explique que ces manifestations violentes sont sans doute le seul moyen pour les citoyens d’exprimer leur ras le bol.

De son côté, cette haïtienne vivant aux Etats-Unis estime que ces tensions ne sont pas surprenantes et qu’elles étaient prévisibles au vue de la mauvaise organisation des élections dans le pays. Et elle fait également état de nombreuses allégations de fraudes électorales qui auraient poussé une partie de la population à bout.

Une situation qui a malgré tout inspiré quelques humoristes sur la toile à l’image de cet internaute anonyme qui propose aux deux candidats du second tour d’acheter son manuel de vols des élections haïtiennes à l’usage des Nuls.

MARIAGE DE MINEURE EN MALAISIE

« En Malaisie, il est possible d’avoir des relations intimes avec une jeune fille de 14 ans sans que cela soit considéré comme de la pédophilie s’il s’agit de votre femme »… Ces propos volontairement choquants sont ceux de Jonathan Turley, un éminent professeur de droit américain, qui s’insurge sur son blog contre le mariage arrangé à Kuala Lumpur entre Siti Maryam Mahmod, une adolescente de 14 ans, et un homme de 23 ans le 4 décembre dernier. Et il affirme que cette situation n’est pas exceptionnelle dans un pays où la charia, la loi islamique, autorise ce type d’union pour les musulmans.

Une affaire qui a provoqué de vives réactions sur la toile. Les associations féministes sont en effet montées au créneau pour dénoncer une situation absurde à l’image de Sisters in Islam. Sur son site, cette ONG estime ainsi qu’il est grand temps que les choses changent en Malaisie et appelle le gouvernement à interdire complètement les mariages de mineurs dans le pays.

Un point de vue partagé par l’auteur du blog Un Dhimmi qui explique que le mariage à un trop jeune âge peut avoir de graves conséquences pour ces adolescentes sur le long terme. Ces dernières seraient en effet souvent sujettes à des troubles psychologiques liés à cette expérience traumatisante.

En attendant, le centre international de recherche sur les femmes, l’IRCW, tire lui la sonnette d’alarme concernant l’ampleur que prend ce phénomène dans le monde. Il estime en effet que si la situation n’évolue pas rapidement, 100 millions d’adolescentes seront mariées de force dans les 10 prochaines années, soit 25 000 chaque jour. Et le centre publie également sur son site des statistiques qui permettent de se renseigner sur les pays dans lesquels les mariages de mineurs sont le plus courant comme le Niger ou le Tchad.

FICHIER WWF

L’organisation de défense de la nature, la WWF, part en guerre contre la déforestation en lançant un format de fichier original, proche du format PDF, baptisé « WWF » qui a la particularité de ne pas pouvoir être imprimé. L’objectif est ainsi de réduire la consommation de papier et indirectement de lutter contre les changements climatiques. Ce nouveau format sert uniquement à stocker des fichiers, afin d’éviter que des millions d’internautes n’impriment leurs documents sur papier, sans réelle nécessité.

LITTLE BURMA

Le quotidien français le Monde propose sur son site un web documentaire appelé « Little Burma » qui se penche sur le sort des Birmans qui ont fui le régime militaire et se sont exilés en Thaïlande. Au total, ils seraient ainsi près de 4 millions à vivre en marge de la légalité dans ce pays voisin de la Birmanie. Entre résistance, clandestinité, survie et espoir, le documentaire trace le parcours de ces populations qui vivent souvent dans la clandestinité. A noter qu’un blog régulièrement mis à jour fournit de plus amples informations sur le sujet.

VIDÉO DU JOUR

« Je me gare juste deux minutes ». Voici l’argument souvent avancé par les automobilistes pour justifier leur stationnement sur les places réservées aux personnes handicapées. Deux minutes qui peuvent parfois se transformer en une éternité. C’est en tout cas le message qu’essaie de faire passer le réalisateur québécois Yan Giroux dans ce court-métrage poignant baptisé « Juste deux minutes » qui rappellle à quel point ces emplacements sont indispensables pour que ceux qui souffrent d’un handicap puissent vivre comme tout le monde.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

Au sommaire de cette édition : les internautes boycottent la vidéo montrant l’exécution d’un journaliste ; la Toile se mobilise pour offrir des repas aux enfants de Ferguson ; et...

En savoir plus

20/08/2014 Réseaux sociaux

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

Au sommaire de cette édition : la Toile est divisée à propos du policier responsable de la mort de Michael Brown ; les internautes font part de leur indignation en ligne suite à...

En savoir plus

19/08/2014 Réseaux sociaux

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

Au sommaire de cette édition : les internautes se versent des seaux d’eau glacée sur le corps pour une association ; la Toile se mobilise pour retrouver une peluche égarée ; et...

En savoir plus

18/08/2014 Réseaux sociaux

USA : la mort de Michael Brown continue d'enflammer la Toile

Au sommaire de cette édition : la mobilisation des internautes ne faiblit pas après le décès d’un jeune adolescent américain ; une publicité vestimentaire choque la Toile ; et le...

En savoir plus

16/08/2014 Réseaux sociaux

Crash aérien au Mali : la vérité au bout de la ligne ?

Le 24 juillet, un avion d'Air Algérie s'écrasait dans le nord du Mali, causant le décès de 118 personnes. Un crash intervenu dans un contexte de crise généralisée dans la région...

En savoir plus