Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Julienne Morisseau : "J’ai toujours été contre les déterminismes"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je suis candidat à la présidence de la Turquie, depuis ma prison"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Taxes américaines : "L'UE ne peut pas permettre qu'elle se fasse rouler dessus sans réaction"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Full muddle jacket"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Shenzhen, ancien port de pêche symbole du miracle économique chinois

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'Europe riposte aux droits de douane américains

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA" : des artistes se mobilisent

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 10/12/2010

Le Portugal sombre en silence

Alors que l’Europe et le FMI se pressent au chevet de l’Irlande, le Portugal s’enfonce dans la crise. Face aux difficultés, le gouvernement annonce un plan de rigueur sans précédent : augmentation de la TVA, gel voire baisse des salaires des fonctionnaires, diminution des aides sociales... Des mesures d’austérité perçues avec angoisse par les Portugais, déjà confrontés à un quotidien difficile.

La crise a cette particularité d’impacter différemment chaque pays, d’affecter chaque économie de façon singulière….
Certaines d’entre elles ont été frappées de plein fouet.
Ces nations, les anglo-saxons les ont surnommées les "PIGS", l’acronyme de " cochons", qui désigne le Portugal, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne….
Les moutons noirs de l’Europe…
Voilà pour le bestiaire économique.

Mais quelle réalité recouvre-t-il ?

Pour le Portugal, pays parmi les plus pauvres d’Europe, les difficultés ne sont pas nouvelles. Une compétitivité trop faible liée à une qualification insuffisante de la population, des déficits publics en hausse exponentielle, et surtout, une corruption endémique briseuse d’espoirs, d’inventivité – voilà pour les fragilités que la crise vient accentuer encore.
Le Premier ministre, le socialiste José Socrates, a beau déclarer que le Portugal n’a "besoin de personne", le spectre d’une intervention européenne et du FMI se profile chaque jour davantage.
Le spectre ? Pour la plupart des interlocuteurs que je rencontre, cette perspective n’est pourtant pas perçue comme une menace. "Le FMI est déjà là", dans l’austérité sévère proposée par le gouvernement, me disent les uns. "Au moins, ils remettront de l’ordre dans ce système corrompu", me disent les autres.
Ce décalage entre le discours officiel et le sentiment de la rue est pour moi une première surprise.
Mais plus surprenant encore, est le silence des Portugais au milieu de ces difficultés.
S’ils ont adhéré massivement à la grève générale lancée par la CGTP et l’UGT le 24 novembre, leur protestation est restée silencieuse.
Pourtant l’angoisse est là, l’amertume aussi.
Pour les autres, l’issue est de partir.
L’année dernière, comme cette année, près de 100 000 Portugais ont quitté le pays. Parmi eux, beaucoup de jeunes diplômés, qui ne trouvent pas chez eux de perspectives d’avenir.

Par Cédric MOLLE-LAURENÇON , Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/06/2018 Afrique

Vidéo : la vague à l'âme, l’odyssée des pêcheurs sénégalais en Bretagne

En Bretagne, dans l’Ouest de la France, plusieurs pêcheurs d'origine sénégalaise embarquent au petit matin sur des chalutiers pour rapporter du poisson dans les criées du...

En savoir plus

08/06/2018 EUROPE

Vidéo : les volontaires du Mondial-2018 en Russie

Pendant le Mondial-2018 en Russie, plus de 35 000 volontaires vont travailler gratuitement pour la FIFA et les autorités des onze villes hôtes. Accueil des spectateurs et des...

En savoir plus

25/05/2018 Florence GAILLARD

"Les bruits couraient qu'il allait y avoir une guerre civile" : Mai 68 vu de l'étranger

En mai 1968, le mouvement étudiant français ressemble à ceux des pays voisins... jusqu'à ce que la grève générale paralyse le pays. Le Quai d'Orsay reçoit alors de nombreux...

En savoir plus

18/05/2018 Moyen-Orient

Au delà du conflit : carnet de route dans l'Israël d'aujourd'hui

Souvent au cœur de l'actualité, Israël ne se résume pas au conflit avec les Palestiniens. C'est un État encore jeune mais très développé, une terre sainte pour trois grandes...

En savoir plus

11/05/2018 James ANDRE

Palestine, l'État second

À quoi ressemble la vie en Cisjordanie sous l’occupation israélienne ? Nous nous sommes rendus sur place, dans la zone C, à la rencontre de femmes et d’hommes qui vivent sur des...

En savoir plus