Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

Asie - pacifique

La Birmanie soupçonnée de vouloir rejoindre le club des puissances nucléaires

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/12/2010

Une note diplomatique américaine révélée par WikiLeaks suggère que la Corée du Nord aide actuellement la Birmanie à acquérir l'arme nucléaire. Un complexe destiné à doter le pays de la bombe atomique serait en construction dans la jungle.

AFP - Une série de témoignages concordants suggère que la Birmanie construit secrètement dans la jungle tropicale une installation pour fabriquer des armes nucléaires, avec l'aide de Pyongyang, selon une note diplomatique américaine révélée par WikiLeaks et publiée jeudi.

"Les Nord-Coréens, aidés par des ouvriers Birmans, construisent un complexe sous-terrain et en béton armé qui mesure +500 pieds (152 m) de haut, de la grotte jusqu'à la colline au-dessus+", indique un télégramme américain obtenu par WikiLeaks et publié par le journal britannique The Guardian.

Le document, émis par l'ambassade américaine à Rangoon, cite un officier birman ayant raconté avoir aperçu des techniciens Nord-Coréens à l'oeuvre.

Un homme d'affaires étranger a pour sa part dit avoir vu une barre d'acier renforcé, plus large que pour un usage habituel, être chargée sur une barge. Des dockers ont également déclaré avoir vu des cargos suspects.

Un autre télégramme, datant de 2004 et basé sur les propos d'un officier birman membre d'une unité de génie, révèle par ailleurs que des missiles sol-air sont assemblés dans une usine située à Minbu, une ville du centre du pays. Selon le militaire, 300 Nord-Coréens y travaillent, mais le télégramme américain note que ceci est hautement improbable, écrit The Guardian.

La junte militaire birmane a par le passé réfuté les informations selon lesquelles elle chercherait à se doter de l'arme atomique et qu'elle coopérait avec Pyongyang.

Mais en juillet la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait affirmé que la Corée du Nord avait récemment acheminé du matériel militaire en Birmanie.

Première publication : 10/12/2010

  • NUCLÉAIRE CORÉEN

    Washington dénonce une nouvelle "provocation" de Pyongyang

    En savoir plus

  • CORéE DU NORD

    Un scientifique américain a visité une vaste usine d'enrichissement d'uranium

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE CORÉEN

    Barack Obama lance un nouvel avertissement à Pyongyang

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)