Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins six soldats de l'Otan tués lors d'une attaque rebelle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/12/2010

La force internationale de l'Otan (Isaf) a annoncé que six de ses soldats ont péri au cours d'une attaque rebelle menée dimanche dans le sud de l'Afghanistan. La nationalité des victimes n'a pas été communiquée.

AFP - Six soldats de l'Otan ont été tués dimanche à la suite d'une attaque rebelle dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé dans un communiqué la force internationale de l'Otan (Isaf), sans dévoiler la nationalité des victimes.

Il s'agit d'une des attaques les plus sanglantes pour les forces internationales depuis leur arrivée dans le pays pour chasser les talibans du pouvoir à la fin 2001.

Une partie des 30.000 hommes américains envoyés en renforts cette année par le président Barack Obama mène actuellement des offensives dans le sud, un des principaux bastions de la rébellion menée par les talibans.

Ces décès portent à 692 le nombre de militaires étrangers tués cette année, selon un décompte de l'AFP établi à partir du site internet spécialisé icasualties.org.

2010 est déjà, de très loin, l'année la plus meurtrière en neuf ans de guerre pour les forces internationales, qui essuient des pertes de plus en plus lourdes face à une insurrection qui s'est considérablement intensifiée et étendue géographiquement ces trois dernières années. 521 soldats étrangers avaient été tués en Afghanistan en 2009, une année déjà record.

En visite la semaine dernière en Afghanistan, le secrétaire américain à la Défense Robert Gates avait félicité ses troupes pour avoir renversé la tendance et repris du terrain aux talibans dans le sud.

Dans une lettre ouverte au président Obama publiée samedi, une vingtaine d'experts internationaux de l'Afghanistan ont au contraire estimé que ces offensives militaires étaient en train d'échouer, et ont appelé le président américain à changer de stratégie en négociant avec les talibans.

L'évolution de la situation dans le sud, principal bastion de la rébellion des talibans avec l'est, sera un point important du rapport sur le conflit afghan qui doit être publié par la Maison Blanche la semaine prochaine.

Lors d'un sommet fin novembre à Lisbonne, les pays de l'Otan se sont engagés à transférer d'ici à la fin 2014 la responsabilité de la sécurité de l'ensemble du pays aux forces afghanes. Près de 140.000 soldats étrangers, aux deux tiers américains, sont déployés en Afghanistan pour soutenir le gouvernement de Kaboul face à la rébellion menée par les talibans.

Première publication : 12/12/2010

  • AFGHANISTAN

    Quinze civils tués par l'explosion d'une bombe artisanale dans le sud du pays

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Visites de Robert Gates et de David Cameron pour soutenir les forces de l'Otan

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Visite surprise du Premier ministre britannique David Cameron en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)