Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins six soldats de l'Otan tués lors d'une attaque rebelle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/12/2010

La force internationale de l'Otan (Isaf) a annoncé que six de ses soldats ont péri au cours d'une attaque rebelle menée dimanche dans le sud de l'Afghanistan. La nationalité des victimes n'a pas été communiquée.

AFP - Six soldats de l'Otan ont été tués dimanche à la suite d'une attaque rebelle dans le sud de l'Afghanistan, a annoncé dans un communiqué la force internationale de l'Otan (Isaf), sans dévoiler la nationalité des victimes.

Il s'agit d'une des attaques les plus sanglantes pour les forces internationales depuis leur arrivée dans le pays pour chasser les talibans du pouvoir à la fin 2001.

Une partie des 30.000 hommes américains envoyés en renforts cette année par le président Barack Obama mène actuellement des offensives dans le sud, un des principaux bastions de la rébellion menée par les talibans.

Ces décès portent à 692 le nombre de militaires étrangers tués cette année, selon un décompte de l'AFP établi à partir du site internet spécialisé icasualties.org.

2010 est déjà, de très loin, l'année la plus meurtrière en neuf ans de guerre pour les forces internationales, qui essuient des pertes de plus en plus lourdes face à une insurrection qui s'est considérablement intensifiée et étendue géographiquement ces trois dernières années. 521 soldats étrangers avaient été tués en Afghanistan en 2009, une année déjà record.

En visite la semaine dernière en Afghanistan, le secrétaire américain à la Défense Robert Gates avait félicité ses troupes pour avoir renversé la tendance et repris du terrain aux talibans dans le sud.

Dans une lettre ouverte au président Obama publiée samedi, une vingtaine d'experts internationaux de l'Afghanistan ont au contraire estimé que ces offensives militaires étaient en train d'échouer, et ont appelé le président américain à changer de stratégie en négociant avec les talibans.

L'évolution de la situation dans le sud, principal bastion de la rébellion des talibans avec l'est, sera un point important du rapport sur le conflit afghan qui doit être publié par la Maison Blanche la semaine prochaine.

Lors d'un sommet fin novembre à Lisbonne, les pays de l'Otan se sont engagés à transférer d'ici à la fin 2014 la responsabilité de la sécurité de l'ensemble du pays aux forces afghanes. Près de 140.000 soldats étrangers, aux deux tiers américains, sont déployés en Afghanistan pour soutenir le gouvernement de Kaboul face à la rébellion menée par les talibans.

Première publication : 12/12/2010

  • AFGHANISTAN

    Quinze civils tués par l'explosion d'une bombe artisanale dans le sud du pays

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Visites de Robert Gates et de David Cameron pour soutenir les forces de l'Otan

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Visite surprise du Premier ministre britannique David Cameron en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)