Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

Economie

Google occupe une position "dominante", selon l'Autorité de la concurrence

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/12/2010

Google réalise plus de 90 % des recherches des internautes français et de la publicité en ligne, selon l'Autorité française de la concurrence. Celle-ci ne recommande toutefois pas de changer la réglementation en vigueur.

AFP - L'Autorité française de la concurrence juge que Google occupe une position dominante dans la publicité liée aux recherches sur internet, selon un avis publié mardi, mais le régulateur ne préconise toutefois pas de nouvelle réglementation pour ce secteur.

"Google dispose à ce jour d'une position fortement dominante sur le marché de la publicité liée aux moteurs de recherche", a indiqué l'Autorité dans son avis réalisé à la demande du gouvernement français qui l'avait saisie en février.

Fait rare, l'Autorité a listé quatorze "préoccupations" liées à la position dominante de Google qui, selon elle, totalise plus de 90% des recherches des internautes ainsi que des petites annonces publicitaires liées aux recherches sur internet, les liens sponsorisés.

L'Autorité a toutefois estimé qu'il n'était pas nécessaire de réglementer le secteur, estimant que cela freinerait l'innovation. Elle "ne recommande pas la mise en oeuvre d'un cadre de régulation d'ensemble", selon l'avis.

Elle n'a pas non plus ouvert immédiatement d'enquête de son propre chef, en procédant à une autosaisine, soulignant que la Commission européenne avait engagé une telle procédure fin novembre.

Dans une première réaction, Google s'est défendu en jugeant que "l'analyse du marché par l'Autorité de la concurrence est trop restreinte".

"Les annonces liées aux recherches (sur internet) sont l'une des options, parmi plein d'autres, pour les annonceurs", a-t-il précisé dans un communiqué.

"Si le prix des annonces liées aux recherches augmentent, les annonceurs peuvent passer à d'autres formats, sur internet ou hors ligne. C'est le signe d'une industrie concurrentielle et dynamique", a-t-il plaidé.

Selon l'Autorité, la part de marché de Google, les niveaux de prix pour l'achat de liens sponsorisés via la régie de liens sponsorisés AdWords, qui sont de 1,5 à 5 fois plus élevés que ceux de son concurrent Yahoo, et le niveau de marge du groupe, qui est en moyenne de 35%, permettent de définir pour Google une position dominante.

A ces facteurs s'ajoutent "les barrières à l'entrée", qui "apparaissent élevées" en raison des investissements et difficultés technologiques pour égaler l'algorithme permettant à Google de faire ses recherches, selon l'Autorité.

"Cette position dominante n'est, bien sûr, pas condamnable en soi: elle résulte d'un formidable effort d'innovation, soutenu par un investissement important et continu", explique l'Autorité dans son avis.

"Seul l'exercice abusif d'un tel pouvoir de marché pourrait être sanctionné", estime-t-elle.

Première publication : 14/12/2010

  • INTERNET

    L'Europe s'attaque à Google avec un petit air de déjà-vu

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le Sénat adopte la "taxe Google"

    En savoir plus

  • LITTÉRATURE

    Le petit séisme produit par l'accord Google-Hachette Livre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)