Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Sports

Les Bleus champions du monde du relais 4x100 mètres nage libre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2010

Les Français Alain Bernard (photo), Frédérick Bousquet, Fabien Gilot et Yannick Agnel ont remporté la finale des Championnats du monde en petit bassin du 4x100 mètres nage libre, à Dubaï. Ils établissent un nouveau record d'Europe.

AFP - La France a remporté la finale des Championnats du monde en petit bassin du relais 4X100 m nage libre messieurs en 3 min 04 sec 78/100, établissant un nouveau record d'Europe devant la Russie et le Brésil.

Le quatuor Alain Bernard, Frédérick Bousquet, Fabien Gilot et Yannick Agnel a pris sa revanche des Championnats d'Europe en grand bassin de Budapest. En août, les Tricolores avaient été battus par la Russie, qui termine cette fois en deuxième position en 3 mn 04 sec 82/100, soit quatre centièmes derrière.

La course des Français avait été lancée par Alain Bernard, qui avait pour la première fois de sa carrière choisi d'entrer en lice dès les séries du relais mercredi matin.

Les Bleus ont enfin réussi à s'imposer collectivement, après avoir glané les places d'honneur sans parvenir à monter sur la plus haute marche du podium, avec une deuxième place aux JO de Pékin, une troisième aux Mondiaux-2009, puis de nouveau donc la deuxième à l'Euro de Budapest.

"Ca vaut toutes les médailles, on allait souvent sur les podiums mais on n'avait jamais gagné", a déclaré Alain Bernard après la course, sur l'antenne de France 2. "On a nagé libéré, tous ensemble, c'est ce qui a fait notre force aujourd'hui".

"On est en train de trouver un équilibre tous ensemble et c'est de bon augure pour la suite", a ajouté Fabien Gilot.
 

Première publication : 15/12/2010

  • NATATION

    Les Tricolores se mesurent au gotha mondial

    En savoir plus

  • NATATION

    Le nageur français Frédérick Bousquet suspendu deux mois pour dopage

    En savoir plus

  • NATATION

    Laure Manaudou se (re)jette à l'eau

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)