Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Agriculture : faire face à l'élevage intensif

En savoir plus

Sports

Les Tricolores se mesurent au gotha mondial

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2010

Les Français menés par Alain Bernard (photo) auront une dernière occasion d'affronter le gotha mondial de la natation avant les Mondiaux de Shanghaï de 2011, lors des Championnats du monde en petit bassin, qui débutent mercredi à Dubaï.

AFP - Le gotha mondial de la natation s'est donné rendez-vous à Dubaï, de mercredi à dimanche, pour les Championnats du monde, qui ne sont, certes, qu'en petit bassin, mais qui devraient permettre à chacun de se positionner en vue du grand rendez-vous, les Mondiaux-2011 à Shanghai.

Voilà un an et demi et les Mondiaux-2009 (grand bassin) de Rome que les meilleurs nageurs de la planète ne se sont pas affrontés dans une compétition à enjeu.

Dubaï est donc l'opportunité de se jauger au plus haut niveau international avant d'aborder la saison en grand bain, ponctuée par les Championnats du monde (24-31 juillet), dernier rendez-vous avant les jeux Olympiques de Londres en 2012.

Et pour la dixième édition, les Mondiaux en petit bassin ont attiré la plupart des meilleurs. A cela, une raison majeure: le changement de date dans le calendrier.

La compétition a été déplacée de mars à décembre, une période où le calendrier est moins chargé, contrairement au début du printemps.

Les Etats-Unis, meilleure nation au monde, n'ont d'ailleurs pas hésité à envoyer leur meilleure équipe, ce qu'ils n'avaient plus fait depuis 2004. Ne manque que la star Michael Phelps, huit fois médaillé d'or aux JO de Pékin en 2008. Mais ils pourront compter sur Ryan Lochte, le phénomène du moment.

Lochte, champion olympique sur 200 m dos et multiple médaillé en 4 nages, arrive à Dubaï fort de ses 6 titres glanés aux Jeux Panpacifiques en août.

Alors que beaucoup de nageurs ouvrent déjà leur parapluie en avançant qu'ils ne sont pas adeptes des courses en petit bassin en rappelant que les JO se jouent en grand bassin, Lochte, lui, ne fait pas de différence et brille sur les deux longueurs de bassin. A Dubaï, il aura trois titres à défendre (100 m, 200 m et 400 m 4 nages).

Paul Biedermann est également tout aussi performant en grand ou en petit bassin. L'Allemand détient les records du monde sur 200 m et 400 m nage libre.

Le champion du monde sur les deux distances (grand bassin) se jettera à l'eau dès mercredi sur 200 m nage libre où son hégémonie pourrait être mise à mal par un jeune Français de 18 ans, Yannick Agnel, qui l'a battu cette année. Notamment aux Championnats d'Europe (grand bassin) en août à Budapest où Agnel a glané son premier grand titre (sur 400 m nage libre).

Le clou du spectacle sera comme toujours assuré par le 100 m libre avec notamment la présence du champion olympique, le Français Alain Bernard, qui a récolté tous les titres sur sa distance fétiche à l'exception de celui de champion du monde, petit ou grand bassin.

Mais Bernard, qui ne raffole pas des compétitions en bassin de 25 m, n'aborde pas sa première participation aux Mondiaux petit bassin au meilleur de sa forme.

Il devra d'abord composer avec ses compatriotes tant les Français sont performants en sprint comme Fabien Gilot ou même Agnel, qui fait ses classes cette année sur la distance.

Mais aussi avec le champion du monde grand bassin (50 m et 100 m), le Brésilien Cesar Cielo, et le Russe Daniil Izotov.

Première publication : 15/12/2010

  • NATATION

    Le nageur français Frédérick Bousquet suspendu deux mois pour dopage

    En savoir plus

  • NATATION

    Laure Manaudou se (re)jette à l'eau

    En savoir plus

  • NATATION

    Les nageurs français médaillés en visite à l'Élysée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)