Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur internet

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythme scolaire : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • Le siège du parti de l'ex-président Gbagbo mis à sac

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Mercato : l’AS Monaco prête Radamel Falcao à Manchester United

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

Amériques

Le compromis fiscal d'Obama adopté par le Congrès

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2010

Vendredi, le Congrès a adopté la mesure de Barack Obama qui prolonge de deux ans, pour tous les Américains, les allègements fiscaux adoptés en 2001 et 2003 par George W. Bush. Cette mesure devrait coûter 858 milliards de dollars sur 10 ans.

AFP - Le compromis conclu entre le président américain Barack Obama et ses adversaires républicains pour reconduire les cadeaux fiscaux de l'ère Bush a été approuvé jeudi par le Congrès américain.

Au lendemain de son adoption au Sénat par 81 voix contre 19, la Chambre des représentants a elle aussi voté le texte par 277 voix contre 148.

Ce compromis prolonge de deux ans, pour tous les Américains, les allégements fiscaux adoptés en 2001 et 2003 sous George W. Bush et qui arrivent à expiration au 31 décembre.

Au total, le compromis obtenu par le président Obama coûtera près de 858 milliards de dollars sur 10 ans, selon le bureau du Budget du Congrès (CBO).

Initialement, les démocrates ne voulaient prolonger que les allégements des classes moyennes, soit les ménages gagnant moins de 250.000 dollars par an. Mais en échange de la prolongation des cadeaux fiscaux pour les plus riches, les alliés du président ont obtenu une prolongation des allocations de chômage sur 13 mois.

Mercredi, le président Obama, qui avait fait de l'adoption de ce compromis l'une de ses grandes priorités après la défaite cinglante de son camp aux élections législatives du 2 novembre, avait insisté sur l'urgence de la situation.

"Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser tomber", avait dit le président, avant d'ajouter: "J'encourage les membres du Congrès à agir pour adopter ces allégements fiscaux aussi vite que possible".

Selon un sondage Gallup mardi, la plupart des Américains étaient favorables à la reconduction d'une grande partie des allégements fiscaux de Bush. Mais ils sont divisés entre ceux qui veulent une reconduction pour tous (40%) et ceux qui veulent des limitations pour les plus riches (44%).

Première publication : 17/12/2010

  • ÉTATS-UNIS

    La couverture médicale obligatoire déclarée non constitutionnelle par un juge fédéral

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les démocrates se lancent dans une course contre la montre au Congrès

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les républicains s'opposent à l'expiration des cadeaux fiscaux pour les plus riches

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)