Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

EUROPE

L'agence Moody's dégrade à son tour la note de l'Irlande

Vidéo par Sylvain ROUSSEAU , Catherine NORRIS TRENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2010

Une semaine après sa rivale Fitch, l'agence de notation Moody's Investors Service a dégradé de cinq crans la note de l'Irlande vendredi. L'agence a motivé sa décision par l'envolée du coût du sauvetage des banques irlandaises.

AFP - L'agence de notation Moody's Investors Service a dégradé vendredi de cinq crans la note de l'Irlande, de "Aa2" à "Baa1", imitant ainsi sa rivale Fitch, en raison de la montée des incertitudes qui pèsent sur l'économie du pays et du déclin de la solidité financière de l'Etat irlandais.

Moody's a motivé sa décision par l'envolée du coût du sauvetage des banques irlandaises, qui avait été revu fortement à la hausse cet automne, faisant exploser le déficit public irlandais à 32% du PIB cette année.

De plus, l'agence souligne l'incertitude grandissante qui entoure les perspectives de croissance en Irlande, en raison notamment de la cure d'austérité que Dublin a annoncé en échange du plan d'aide de l'Union européenne et du FMI.

Enfin, Moody's s'inquiète de la dégradation du niveau d'endettement du pays, conséquence de l'explosion de son déficit budgétaire. Elle prévoit qu'il bondira jusqu'à 120% du Produit intérieur brut en 2013, contre 66% l'an dernier, avant de se stabiliser.

"Baa1" constitue la huitième note dans l'échelle de Moody's, qui en comprend au total 21. Elle correspond à des emprunteurs de qualité moyenne, mais en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate.

Cette nouvelle note est assortie d'une perspective négative, c'est-à-dire que Moody's n'écarte pas de l'abaisser à nouveau à court ou moyen terme.

Moody's, qui avait prévenu fin novembre qu'elle allait probablement abaisser de plusieurs crans la note du pays, a ainsi mis sa menace à éxécution.

L'agence rivale Fitch avait elle-même abaissé la semaine dernière la note de l'Irlande de trois crans à BBB+, ce qui correspond également à la huitième note au sein de sa propre échelle, tandis que Standard and Poor's avait abaissé la sienne de deux crans fin novembre, à "A" (la 5e note dans sa classification).

Première publication : 17/12/2010

  • ZONE EURO

    Le FMI approuve un prêt de 22,5 milliards d'euros à l'Irlande

    En savoir plus

  • IRLANDE

    Le Parlement adopte le plan de sauvetage de l'UE et du FMI

    En savoir plus

  • IRLANDE

    "Le peuple irlandais est en colère", selon Pat Cox

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)