Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

EUROPE

Le Premier ministre Hashim Thaçi dénonce un rapport "scandaleux"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2010

Le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, a jugé "scandaleux" le rapport du sénateur suisse Dick Marty, qui l'accuse d'avoir participé à un trafic d'organes, en Albanie, sur des prisonniers kosovars à la fin des années 90.

AFP - Le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, mis en cause dans le rapport de Dick Marty, du Conseil de l'Europe, évoquant un trafic d'organes de prisonniers serbes à la fin des années 90, a jugé jeudi ce rapport "scandaleux".

"Le rapport est scandaleux", a souligné M. Thaçi devant la presse, en indiquant qu'il examinerait "tous les moyens légaux et politiques" pour y répondre.

Il s'agit d'un texte "plein d'éléments fabriqués et de mensonges qui ne font que recycler une propagande éculée", a poursuivi le Premier ministre kosovar.

"Son objectif vise à dénigrer à la fois l'UCK et l'indépendance du Kosovo" proclamée en février 2008, a-t-il souligné.

"L'objectif de cette campagne est de nuire à l'Etat du Kosovo, à la République du Kosovo et à ses citoyens qui sont confrontés une fois de plus à une propagande perfide ayant pour objectif d'accuser l'UCK et ses responsables", a déclaré M. Thaçi.

"Nous demandons à ce que Dick Marty fournisse tous les faits et preuves qu'il prétend avoir aux institutions judiciaires compétentes, de façon à aider à l'enquête", a encore dit M. Thaçi.

"Le gouvernement du Kosovo et moi personnellement demandons à ce que l'on entame dès que possible un examen dans les règles de tous les détails du rapport, pour que la vérité éclate", a souligné le Premier ministre kosovar.

M. Thaçi n'a pas indiqué qui pourrait mener une telle enquête.

Le rapport de Dick Marty pointe du doigt un groupe de responsables de l'Armée de libération du Kosovo (UCK), la guérilla indépendantiste kosovare albanaise, pour avoir eu une "responsabilité première" dans la gestion de centres de détention de l'UCK en Albanie pendant la guerre de 1998-99 au Kosovo et aussi dans "la fixation du sort des prisonniers détenus".

Ce groupe, identifié comme celui de "la Drenica", était dirigé à l'époque par Hashim Thaçi.

Toujours selon M. Marty, une "autre personnalité de l'UCK", Shaip Muja, aurait procédé au "prélèvement forcé d'organes" sur les prisonniers de l'UCK, principalement des Serbes, "pour en faire le trafic".
 

Première publication : 17/12/2010

COMMENTAIRE(S)