Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II: remaniement ou reniement ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

MODE

Grand prix du livre de mode 2014

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Frédéric Beigbeder sur les traces de J.D. Salinger

En savoir plus

FOCUS

Le "Russian jihad" ou ces combattants russes partis faire la guerre en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Démission du gouvernement Valls : la guerre des gauches

En savoir plus

DÉBAT

La politique économique va-t-elle changer avec la démission du gouvernement Valls ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le "gouvernement de combat "de Valls s'effondre après 147 jours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nombril français, débat européen"

En savoir plus

  • Nouveau gouvernement : Manuel Valls revendique "un acte d'autorité"

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

  • Liga : Munir El Haddadi, la nouvelle perle du Barça

    En savoir plus

  • Mineurs, lieux publics... l'OMS prend position contre la e-cigarette

    En savoir plus

  • Libye : les Occidentaux dénoncent les "ingérences extérieures"

    En savoir plus

  • Vidéo : "Ni Bagdad ni les Américains ne viendront à bout de l’EI"

    En savoir plus

  • Twitch : la nouvelle arme ludique et publicitaire d’Amazon

    En savoir plus

  • “La démission du gouvernement est aussi une affaire franco-allemande”

    En savoir plus

  • Vidéo : consternation à Douala après la mort du footballeur Albert Ebossé

    En savoir plus

Afrique

Des milliers d’Ivoiriens se réfugient au Liberia et en Guinée

Vidéo par Inès OLHAGARAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/12/2010

Près de 4 000 Ivoiriens ont fui le pays pour rejoindre la Guinée et le Liberia. La plupart d’entre eux seraient des sympathisants pro-Gbagbo, persécutés par les partisans d’Alassane Ouattara.

Depuis environ deux semaines, quelque 4 000 habitants de l'ouest ivoirien ont fui leur pays pour rejoindre essentiellement le Liberia et la Guinée, selon le dernier bilan du Haut commissariat aux réfugiés (HCR). Les exilés originaires de villages situés le long de la frontière dans l'ouest du pays – en majorité des femmes avec des enfants – se disent surtout menacés depuis le second tour de la présidentielle qui a provoqué une crise politique entre les deux candidats, Alassane Ouattara et Laurent Gagbo, revendiquant la victoire.

Aujourd’hui à Bossou, en Guinée, à une dizaine de kilomètres de la frontière, un réfugié explique les raisons de son exil forcé. Lui et les autres villageois sont accusés d’avoir voté Gbagbo. "Nous avons été menacés par les rebelles (partisans d’Alassane Ouattara, ndlr)", déclare-t-il au micro de FRANCE 24, "ils sont venus chez nous, ils ont commencé à aguicher les gens... c'est pour ça qu'on a fui".

Selon le dernier point presse du HCR, le 14 décembre, les personnes qui arrivent en Guinée ont marché – pieds nus pour certaines – durant deux jours dans la région du Mont Nimba. D'autres sont accompagnées d'enfants et ont indiqué avoir dormi en plein air au cours de leur trajet. Les forces de l’ONU leur ont fourni des repas chauds et d'autres articles d'assistance car tous ont fui sans aucune possession.

"Les réfugiés arrivent à un rythme de 150 par jour"

Aujourd’hui, l’ONU s’inquiète de l’évolution de la situation. "Les réfugiés arrivent à un rythme de 150 personnes par jour", a souligné mardi Adrian Edwards, le porte-parole de l’organisation de l’ONU, lors d'une conférence de presse à Genève, "la situation devrait rapidement empirer".

Du côté ivoirien de la frontière, les soldats des Forces nouvelles – fidèles à Alassane Ouattara – font la sourde oreille. "Quand on nous dit qu'il y a des Ivoiriens qui rentrent sur le territoire guinéen, ça nous étonne… Parce qu'on ne les voit pas !", explique un des soldats avant de poursuivre : "en Côte d’Ivoire, tout se passe bien, tout se passe dans l’harmonie"…

Le HCR n’a observé à ce jour aucun mouvement de réfugiés dans les trois autres pays voisins de la Côte d'Ivoire : le Mali, le Burkina-Faso et le Ghana.
Avant la crise actuelle, le Haut commissariat aux réfugiés assistait quelque 13 000 Ivoiriens qui avaient fui vers plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, suite à la guerre civile survenue en 2002.

En raison de la violence ou du caractère injurieux de certains propos, FRANCE 24 a décidé de fermer provisoirement cette page aux commentaires. 

Première publication : 17/12/2010

  • CÔTE D'IVOIRE

    Nouvelle journée à hauts risques à Abidjan

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Après une journée meurtrière, le camp de Ouattara maintient son appel à manifester

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    Le camp Ouattara appelle à une marche sur la télévision d'État, la tension monte d'un cran

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)