Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

EUROPE

Varsovie rejette le rapport russe sur le crash de l'avion de Lech Kaczynski

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2010

Le Premier ministre polonais Donald Tusk juge "inacceptable" le projet de rapport sur le crash de l'avion du président polonais Lech Kaczynski que lui a remis le Comité intergouvernemental d'aviation russe.

AFP - Le projet de rapport sur la catastrophe de l'avion du président Lech Kaczynski à Smolensk remis à la Pologne par le Comité intergouvernemental d'aviation russe (MAK) est "inacceptable", a déclaré vendredi le Premier ministre polonais Donald Tusk, cité par l'agence PAP.

Ce projet de rapport envoyé à Varsovie par le MAK le 20 octobre "est indiscutablement inacceptable", a déclaré M. Tusk à des journalistes polonais à Bruxelles.

Le ministère polonais de l'Intérieur avait annoncé jeudi avoir transmis à Moscou un document de 150 pages contenant ses remarques sur le projet de rapport du MAK. Le ministère s'est refusé à toute précision sur le contenu de ces remarques.

Le Tupolev 154, qui transportait le président Lech Kaczynski, son épouse Maria Kaczynska et d'autres hauts responsables polonais, s'est écrasé le 10 avril en tentant d'atterrir par un épais brouillard à Smolensk, dans l'ouest de la Russie.

La délégation polonaise se rendait aux cérémonies du 70e anniversaire du massacre de plus de 22.000 officiers polonais, exécutés sur l'ordre de Joseph Staline à Katyn, près de Smolensk, et dans d'autres lieux.

Première publication : 17/12/2010

  • PHOTOGRAPHIE

    De Prague à Budapest, l’Europe centrale sans clichés

    En savoir plus

  • La Pologne ne connaît pas la crise

    En savoir plus

  • Bronislaw Komorowski veut renforcer la place de la Pologne au sein de l’UE

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)