Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Au moins 37 femmes et enfants périssent dans le naufrage de leur embarcation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/12/2010

Un navire de transport surchargé a coulé dimanche sur le fleuve Surma, à 240 km au nord-est de la capitale Dacca, tuant 17 femmes et 20 enfants parmi ses 150 passagers, d'après le dernier bilan de la police.

AFP - Le naufrage d'un bateau samedi dans le nord-est du Bangladesh a fait au moins 37 morts, uniquement des femmes et des enfants, a indiqué la police dimanche, tandis que les secours recherchaient d'éventuels survivants parmi les 150 passagers que transportait l'embarcation.

La police a trouvé cinq nouveaux cadavres, portant le bilan à 37, a déclaré à l'AFP Jane Alam, le chef de la police locale.

"Sur les 37 morts, 17 sont des femmes et 20 des enfants. La plupart des hommes adultes ont gagné le rivage à la nage et sont partis vers leur villages", a-t-il ajouté.

L'embarcation, qui avait à son bord des dizaines de paysans, a heurté un navire transportant des marchandises et a coulé au milieu du fleuve, le Surma, à 240 km au nord-est de la capitale Dacca, a précisé la police. La plupart des passagers étaient endormis lors de la collision.

"Nous cherchons jusqu'à plusieurs kilomètres en aval car les corps ont pu être transportés par le courant. Des plongeurs du ministère de la Marine sont arrivés de la capitale et fouillent la rivière", a indiqué M. Alam.

Des centaines de personnes se sont regroupées sur les berges, dans l'attente de nouvelles sur leurs proches. Selon la police, il ne reste que peu de personnes portées diparues.

Les premiers éléments de l'enquête montrent que le navire était surchargé et que la visibilité était mauvaise, selon Mohammad Abul Hashem, l'administrateur de la région. "Il semble que le bateau était surchargé, et les gens amassés sur le pont", a-t-il déclaré.

Les accidents impliquant des navires sont courants au Bangladesh, pays sillonné par 230 fleuves, à cause du faible respect des normes de sécurité et de la surcharge des embarcations.

Première publication : 19/12/2010

COMMENTAIRE(S)