Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Il s'appelait Julian Cadman"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Areva quitte la Bourse de Paris"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans le cartable d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la Cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

Sports

Le jeu des 13 erreurs selon José Mourinho

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 20/12/2010

À la veille de la trêve hivernale, le coach portugais s’est une nouvelle fois mis en scène en présentant une liste de 13 prétendues erreurs d'arbitrage commises en défaveur de son équipe lors de la rencontre entre le Real Madrid et le FC Séville.

En ces périodes de fête, certains écrivent au Père Noël, d’autres rédigent des lettres de doléances aux médias. C’est le cas de José Mourinho, l’entraîneur du Real Madrid, qui s’est autoproclamé "The Special One". Juste avant la trêve hivernale, celui-ci s'est à nouveau plaint des décisions arbitrales qu'il jugent injustes à l’égard de son équipe.

La liste des 13 erreurs d'arbitrage répertoriées par José Mourinho

Lors de la conférence de presse organisée à l’issue d’un match poussif contre le FC Séville remporté dans la douleur (1-0) par les Madrilènes, le technicien portugais a présenté une liste de 13 erreurs commises par l’arbitre de la rencontre, Carlos Clos Gomez (voir ci-contre).

Oublier la défaite face au Barça

"Si je lis cette liste, je ne suis pas sur le banc pour le prochain match et je veux être avec les miens", a-t-il affirmé en laissant le soin aux médias de la diffuser. Mourinho n’en est pas à son premier coup d’éclat. Cette saison déjà, il a été privé de banc de touche pour deux matchs après avoir insulté l'arbitre pendant une rencontre de Coupe du Roi face à Murcie.

Le coach le plus polémique du moment a, une nouvelle fois, bien choisi son heure pour faire parler de lui. En s’exprimant avant la trêve hivernale, "Mou" a voulu faire oublier la défaite historique  de son équipe - et la plus lourde de sa carrière - lors du clasico face au FC Barcelone le 29 novembre, ainsi que les carences criantes de ses attaquants et les errances de ses défenseurs.

En d'autres termes, celui-ci a voulu clore la première partie de la saison en détournant l’attention des médias des vrais enjeux auxquels le club est confronté, à savoir : le Real Madrid aura-t-il les moyens de remporter un titre en 2011 après deux années de disette et de rivaliser avec le Barça dans la course au titre de champion d’Espagne ?


 

Première publication : 20/12/2010

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Marseille et Lyon héritent de Manchester United et du Real Madrid

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    L'UEFA va enquêter sur les expulsions de deux joueurs du Real Madrid

    En savoir plus

  • LE BLEU DU WEEK-END

    Le retour en grâce de Lassana Diarra

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)