Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Santé

Xavier Bertrand évoque des "défaillances graves" dans l'affaire du Médiator

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/12/2010

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, souhaite faire toute la lumière sur l'affaire du Médiator, de sa mise sur le marché en 1976 jusqu'à son retrait il y a un an. Ce médicament contre le diabète serait responsable d'au moins 500 morts.

AFP - Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a évoqué des "défaillances graves dans le fonctionnement du système du médicament" à propos du maintien sur le marché du Mediator, lors d'un entretien au Figaro lundi.

"Il y a de fortes présomptions de défaillances graves dans le fonctionnement de notre système du médicament dans cette affaire", a-t-il déclaré.

"Je veux tout savoir de ce qui s’est passé depuis la mise sur le marché du Mediator en 1976", a affirmé le ministre. "Je veux comprendre pourquoi, malgré certaines mises en garde, malgré une parenté chimique avec des molécules interdites, ce médicament est resté sur le marché pendant trente-trois ans", a-t-il précisé, rappelant qu'il avait "dans le même temps confié une enquête à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas)".

"Je veux aussi des recommandations pour transformer notre système de mise sur le marché des médicaments, ainsi qu’un renforcement de la pharmacovigilance", a ajouté Xavier Bertrand.

Le ministre de la Santé va, par ailleurs, proposer que "lorsqu’un médicament est retiré du marché dans un pays dans le monde, que ce soit à la demande du laboratoire ou des agences sanitaires, tous les autres pays en soient systématiquement informés".

Le 16 novembre, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) admettait le chiffre d'"au moins 500 décès" attribuables au Médiator, sur la base des calculs de Catherine Hill, épidémiologiste à l'Institut Gustave Roussy, confirmant ainsi une fourchette de 500 à 1.000 morts précédemment avancée.

Selon Le Figaro daté de samedi, ce même 16 novembre, l'Afssaps n'avait pas mentionné une autre fourchette (1.000 à 2.000 morts).

Première publication : 20/12/2010

COMMENTAIRE(S)