Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réponse un peu courte d'Obama à Netanyahou"

En savoir plus

SUR LE NET

Égypte : la Toile se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

FRANCE

Les naufragés de Roissy-Charles-de-Gaulle racontent leur galère

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/12/2010

En raison de fortes chutes de neige, des milliers de passagers se sont retrouvés bloqués dans plusieurs aérogares européens. FRANCE 24 a recueilli le témoignage de certains d'entre eux en perdition à l'aéroport Charles-de-Gaulle.

Au terminal 2F de l’aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, des centaines de passagers attendaient encore de pouvoir quitter la capitale française ce lundi en fin de journée, malgré la reprise des vols en début d'après-midi.

Scott, Anglais de retour du Kenya

"J’arrive de Nairobi, au Kenya. Je devais atterrir hier matin à l’aéroport d’Heathrow, au Royaume-Uni, mais il était fermé. Notre avion a donc été dérouté vers Roissy. Nous avons attendu dans l’appareil pendant huit heures en espérant redécoller mais, finalement, nous avons dû passer la nuit ici, à l’hôtel. Je serais bien rentré par l’Eurostar mais il est complet jusqu’à Noël. J’attends donc dès que possible un vol pour l’Angleterre. On nous a parlé d’un éventuel vol pour London City Airport, mais rien n'est confirmé pour le moment."

Nicolas, Vénézuélien de Caracas

"Je termine trois semaines de vacances à Paris. Je viens d’arriver à l’aéroport mais mon vol pour le Venezuela a été annulé. Je n’ai reçu aucune information, ni par téléphone ni par mail, avant d’arriver ici. Finalement, je devrais partir mercredi. Heureusement qu’un ami peut m’héberger à Paris car, visiblement, seuls les gens qui sont en transit peuvent bénéficier d’un hébergement."

Teresa, Espagnole étudiant à Bristol

"Je rentre à Madrid pour voir ma famille. Partie de Bristol, je devais transiter par Paris mais mon vol n’a pas pu décoller. Voilà maintenant trois jours que je suis bloquée ici. On m’avait donné un billet d’avion pour hier, puis hier on m’en a donné un autre pour aujourd’hui. Résultat, j’attends mais j’ai peu d’espoir de partir ce lundi. La compagnie a effectivement payé l’hôtel les deux dernières nuits, mais elle ne m’a pas permis de récupérer ma valise. Je ne me suis donc pas changée depuis trois jours, j’en ai ras le bol !"

Luca, Italien étudiant à Paris

"Hier, j’ai attendu une partie de la journée dans un avion qui devait partir pour Munich, en Allemagne. Et puis, finalement, on nous a demandé de descendre et on nous a donné un billet pour partir aujourd’hui. Mais là, il y a déjà deux heures que j'aurais dû embarquer. Le vol est confirmé, seulement il n’y a aucune information, et l’enregistrement n’est même pas ouvert. Je ne sais d'ailleurs pas pour quelle raison on nous demande d’attendre."

Françoise, Française habitant La Réunion

"Ce matin, mon avion en provenance de La Réunion devait atterrir à l’aéroport d’Orly où une correspondance m’attendait pour Bordeaux. Mais Orly était fermé. J’ai donc atterri à Roissy. Il a fallu insister pour récupérer mes bagages. Tous les trains pour Bordeaux étant complets, j’espère avoir un avion pour partir ce soir mais personne ne peut me dire si ce sera possible. Je n’ai eu aucune information. Ceci dit, tout n’est pas noir, on nous a tout de même donné un bon pour un sandwich !"

Première publication : 20/12/2010

  • INTEMPÉRIES

    Le ciel européen fortement perturbé par la neige

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Guide pratique des transports en France et en Europe

    En savoir plus

  • De la neige, encore de la neige !

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)