Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Accord entre l'Inde et la Russie sur la construction de réacteurs nucléaires

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2010

La Russie et l'Inde ont conclu plusieurs accords dont un visant à développer conjointement un avion de combat de cinquième génération et un autre portant sur la construction de deux réacteurs nucléaires par les Russes.

AFP - L'Inde et la Russie ont signé mardi plusieurs accords, portant notamment sur la construction par la Russie de deux réacteurs nucléaires et sur la conception et le développement d'un avion de chasse de la cinquième génération, selon un communiqué commun des deux parties.

Ces accords ont été signés à l'occasion de la visite en Inde du président russe Dimitri Medvedev.

M. Medvedev et son hôte, le Premier ministre indien Manmohan Singh, se sont fixé comme objectif le doublement de leurs échanges commerciaux d'ici 2015, à 20 milliards de dollars.

Un des contrats signés porte sur la construction par la Russie de deux réacteurs nucléaires dans une centrale située dans l'Etat du Tamil Nadu (sud de l'Inde), où Moscou implante actuellement deux autres unités.

Le marché indien du nucléaire attire les industriels: le poids lourd asiatique voudrait se doter d'une capacité de production nucléaire de 63.000 mégawatts à l'horizon 2032, contre 4.560 MW actuellement.

Les deux chefs de gouvernement ont également signé un accord pour la conception et le développement d'avions de chasse de cinquième génération.

Aucun chiffre n'a été communiqué mais ce contrat pourrait rapporter quelque 30 milliards de dollars à Moscou. New Delhi souhaite inclure 300 de ces avions dans sa force aérienne.

Partenaire historique de l'Inde dans la défense, la Russie doit aujourd'hui faire face à une rude concurrence européenne et américaine depuis que New Delhi cherche à diversifier ses sources d'approvisionnement et se montre plus exigeante sur les prix et la qualité du matériel militaire.

Saluant un partenariat stratégique "spécial et priviligié", Manmohan Singh a déclaré mardi que la Russie était "un ami de longue date (...) qui est resté à nos côtés lorsque nous en avions besoin par le passé".

Dimitri Medvedev a lui souligné le soutien de Moscou à New Delhi, "un candidat sérieux et méritant" pour un siège permanent au Conseil de sécurité de l'ONU.

Le président russe est le dernier dirigeant d'une liste de personnalités à se rendre en Inde depuis novembre, après le Premier ministre chinois Wen Jiabao, le président français Nicolas Sarkozy et le président américain Barack Obama.

Chaque visite fut l'occasion pour les dirigeants d'annoncer des accords ou des protocoles d'accords de plusieurs milliards de dollars.

Première publication : 21/12/2010

  • DIPLOMATIE

    Areva décroche la construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Inde

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Visite de Nicolas Sarkozy en Inde : après le tourisme, place au business

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)