Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

FRANCE

Des milliers de personnes ont passé la nuit dans les gares et aéroports parisiens

Vidéo par Alexandra RENARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2010

Plus de 3 000 personnes ont passé la nuit dans les aéroports parisiens, bloqués par les intempéries et plusieurs centaines dans les gares à Paris. Ce mardi, Aéroports de Paris annonçait une légère reprise mais le trafic restait très perturbé.

REUTERS - Le trafic reprend progressivement mardi dans les aéroports parisiens où plus de 3.000 voyageurs ont passé la nuit en raison des perturbations liées aux intempéries.

Le trafic ferroviaire reste également perturbé en France et à l'international.

"On a un retour quasi à la normale sur les deux aérogares (Roissy et Orly) mais c'est encore très encombré", a déclaré une porte-parole d'Aéroports de Paris.

"Les enregistrements ont redémarré normalement, les pistes et le dégivrage, tout est OK, même si on a le brouillard qui risque de pointer le bout de son nez", a-t-elle ajouté. "Les avions décollent et atterrissent normalement mais il y a pas mal de passagers à faire partir, ceux qui ont dormi dans les aérogares ou dans les hôtels et qui sont revenus aujourd'hui."

La nuit a été difficile dans les aéroports et les gares de la capitale, a dit la ministre des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet.

"Cette nuit, 3.000 personnes environ ont dormi à Roissy et 400 à Orly et quelques centaines en gare à Paris" en raison des problèmes de circulation des trains Eurostar, a-t-elle dit sur France Info.

Elle a évoqué des "problèmes techniques d'acheminement, dont certains sont vraiment assez indépassables" et déploré "un défaut d'information" des passagers de la part de certaines compagnies aériennes.

Le directeur général d'Air France-KLM a estimé entre 15 et 20 millions d'euros les coûts supplémentaires engendrés pour sa compagnie par les intempéries du week-end dernier, après un coût de 10 à 15 millions il y a une dizaine de jours.

La compagnie prend en charge les passagers dont les vols sont annulés ou reportés et leurs billets sont remboursés, a précisé Pierre-Henri Gourgeon sur Europe 1.

La circulation des trains SNCF reste perturbée mardi, de nombreux TGV, Eurostar et Thalys voyant leur arrivée décalée de 25 à 50 minutes.

La vitesse des TGV est réduite (sur les lignes Est-Européenne et Nord) et leur temps de parcours allongé, précise la compagnie, ajoutant que des trains Intercités circulent également à vitesse réduite en Normandie.

La circulation des Eurostar reste elle aussi perturbée.

Tous les trains Eurostar sont complets et les ventes sont fermées jusqu'au 24 décembre inclus. Six Eurostar sont supprimés ce mardi, dont deux Bruxelles-Londres, un Paris-Londres et trois Eurostar au départ de Londres.

Première publication : 21/12/2010

  • INTEMPÉRIES

    La neige sème toujours la pagaille dans les transports européens

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Le ciel européen fortement perturbé par la neige

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Les naufragés de Roissy-Charles-de-Gaulle racontent leur galère

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)