Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

EUROPE

Les passagers d'Heathrow et Eurostar toujours bloqués par la neige

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2010

Les intempéries continuent de perturber les trafics aérien et ferroviaire britanniques. À l'aéroport d'Heathrow, un tiers des vols sont assurés ce mardi. Côté Eurostar, des milliers de voyageurs patientent toujours dans le froid.

AFP - Des milliers de passagers en attente d'un train Eurostar faisaient déjà la queue tôt mardi matin devant la gare de Saint Pancras, tandis qu'à l'aéroport d'Heathrow, seulement un tiers des vols étaient assurés.

Les températures de la nuit ont replongé dans la nuit sur la plupart du pays, sauf à

Londres, où le thermomètre s'est maintenu au-dessus de zéro. Les services météo ne s'attendent pas à voir la neige fondre avant plusieurs jours, mais le temps devrait s'adoucir après Noël.

Au sixième jour de la vague de froid qui frappe le pays, les autorités de l'aéroport londonien d'Heathrow, l'un des plus actifs d'Europe, ont prévenu qu'un tiers seulement des vols pourraient être assurés au moins jusqu'à mercredi 06H00 GMT. Une des deux pistes était toujours fermée mardi et les passagers étaient fortement incités à ne pas se rendre à Heathrow si leur vol n'était pas confirmé.



L'aéroport de Gatwick, près de Londres, qui avait fermé complètement lundi soir, a rouvert mardi à 6H00.

Côté Eurostar, la situation n'était guère plus réjouissante: à 07H00 GMT, une queue de plusieurs milliers de passagers s'étalait dans le froid sur plus d'un kilomètre autour de la gare et de la bibliothèque voisine, la "British Library".

"On nous a dit qu'il y avait quatre heures d'attente avant d'embarquer dans un train", expliquait à l'AFP Clara, une étudiante de 21 ans qui tentait de rejoindre sa famille à Paris pour Noël.

Il lui faut ajouter les quelque 4 heures de trajet, Eurostar ayant prévenu que compte tenu des vitesses réduites imposées par les intempéries, il fallait presque doubler la durée normale du trajet.

Des milliers de passagers prévus dans les trains vers Paris et Bruxelles dimanche et lundi ont dû passer la nuit à Londres, et se voyaient proposer de nouveaux créneaux horaires à partir de 5 heures mardi matin. Eurostar leur promettait un départ mardi dans la journée.

La compagnie a annoncé que les passagers bloqués à Londres se verraient rembourser leur nuit d'hôtel (à concurrence de 150 livres), taxis et repas "dans des limites raisonnables".

La presse britannique revenait en Une sur les difficultés dans les transports, mettant en cause une organisation défaillante, voire la responsabilité du gouvernement. "Et toujours pas un mot de notre Premier ministre, l'invisible Cameron", lançait le Daily Mirror.

"L'embarras national a tourné à l'humiliation", estimait The Independent.

Première publication : 21/12/2010

  • ROYAUME-UNI

    Paris-Londres à tout prix

    En savoir plus

  • FRANCE

    Des milliers de personnes ont passé la nuit dans les gares et aéroports parisiens

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Les naufragés de Roissy-Charles-de-Gaulle racontent leur galère

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)