Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiées syriennes en Jordanie : la menace Trump

En savoir plus

Moyen-orient

Le gouvernement de Nouri al-Maliki obtient la confiance du Parlement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/12/2010

Le Parlement irakien a entériné mardi le gouvernement de compromis du Premier ministre Nouri al-Maliki, neuf mois après les élections législatives. La nouvelle coalition entend notamment continuer la lutte contre le terrorisme.

AFP - Le Parlement irakien a accordé mardi sa confiance au gouvernement d'unité nationale dirigée par Nouri al-Maliki et a adopté son programme en 43 points qui entend libéraliser l'économie, développer la production pétrolière et combattre le terrorisme.

Il s'agit d'un gouvernement de compromis, entièrement masculin, mis en place neuf mois après les élections législatives qui n'avaient dégagé aucune réelle majorité.

Le Parlement a voté séparément pour 29 ministres, trois vice-Premiers ministres et le chef du gouvernement mais tous les postes n'ont pas été pourvus. Ainsi M. Maliki assurera lui-même l'intérim des trois portefeuilles de la sécurité.
 

Première publication : 21/12/2010

  • IRAK

    Le bloc chiite soutient Nouri al-Maliki au poste de Premier ministre

    En savoir plus

  • IRAK

    La Cour suprême valide le résultat des législatives

    En savoir plus

  • IRAK

    Bras de fer pour former le gouvernement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)