Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

FRANCE

Le processus de libération des otages en Afghanistan "est en cours"

Vidéo par Damien COQUET

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 21/12/2010

Alors que les autorités françaises ont authentifié la nouvelle vidéo des deux journalistes retenus en otage en Afghanistan, Paris espère leur libération "dans de très brefs délais".

  • Stéphane Taponier. Âgé de 46 ans, ce cameraman a couvert la guerre en Irak et plusieurs conflits sur le continent africain. Depuis 2000, il se rendait régulièrement en Afghanistan.
  • Hervé Ghesquière. Journaliste pour le magazine "Pièces à conviction" diffusé sur France 3, ce reporter de 47 ans a couvert la guerre en ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak et la guérilla des Khmers rouges au Cambodge.

"Nous espérons que les démarches qui ont été entreprises notamment par le gouvernement afghan permettront leur libération dans de très brefs délais". Beaucoup d’espoir résonne dans le message délivré par le ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, ce mardi, devant l’Assemblée nationale. La veille, France 3 annonçait qu’un nouvel enregistrement, dans lequel les deux otages s’adressent à leurs familles, avait été "envoyé aux autorités françaises".

La dernière preuve de vie des deux journalistes de France Télévisions, Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière, enlevés en décembre 2009 en Afghanistan, remontait au mois d’avril dernier.

Vidéo authentifiée

"Ils semblent en bonne santé bien qu'évidemment affectés par leur détention. Cela fera bientôt un an (...) Ils s'adressent à leurs familles avec des messages assez personnels (...), à leurs compagnes", a précisé lundi Arnauld Miguet, chef adjoint au service enquêtes et reportages de France 2.

"Cette vidéo a été authentifiée. Elle date du mois de novembre et elle montre que nos otages sont en bonne santé", a déclaré, ce mardi matin sur RTL, le porte-parole du gouvernement François Baroin. Concernant le processus de libération, il "est en cours, cela fait longtemps : vous dire à quel terme, sous quelle forme et dans quelles conditions, c'est prématuré", a-t-il dit.

Richard Cofifin, porte-parole du comité de soutien

Dimanche, la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie avait fait état de procédures visant à accélérer leur libération."Ce que nous espérons, c'est que les démarches qui ont été faites, notamment par le gouvernement afghan, nous permettront de les retrouver le plus rapidement possible", a-t-elle dit sur TV5 Monde, sans plus de précisions. En novembre, Nicolas Sarkozy avait reçu les familles des otages et s'était déclaré "plutôt confiant" sur leur sort.

Soutien populaire

Le Comité de soutien aux otages, ainsi que Reporters Sans frontières et la mairie de Paris ont appelé à un rassemblement le 29 décembre prochain, place de l’Hôtel-de-Ville à Paris à 11 heures. Cela fera un an qu’Hervé Ghesquières, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs afghans vivent en captivité. Pour le 300e jour de détention, le 25 octobre dernier, un concert de soutien avait été organisé au Zénith de Paris et retransmis par plusieurs médias.

Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière ont été capturés par des insurgés afghans, le 29 décembre 2009, dans la province de Kapisa, au nord-est de Kaboul, où ils tournaient un reportage pour le magazine de France 3 "Pièces à conviction". La dernière vidéo avait été diffusée sur Internet par les ravisseurs qui y réclamaient la libération d’insurgés détenus par les autorités afghanes.


La mobilisation en faveur de la libérations des otages

Première publication : 21/12/2010

  • FRANCE - AFGHANISTAN

    Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière sont otages depuis six mois

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'armée française entre en contact avec les deux journalistes otages

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les ravisseurs des journalistes de France 3 font parvenir une vidéo des otages

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)