Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Economie

Toyota s'acquittera d'une amende de 32,4 millions de dollars

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2010

Toyota a accepté de payer 32,425 millions de dollars à l'agence américaine de sécurité routière pour mettre fin à deux enquêtes sur son manque de rapidité dans le rappel de véhicules.

AFP - Le constructeur automobile japonais Toyota, numéro un mondial, a annoncé lundi qu'il allait payer plus de 32 millions de dollars à l'agence américaine de sécurité routière (NHTSA) pour mettre fin à deux enquêtes de cette dernière.

"Toyota Motor Corporation annonce être parvenu à deux accords à l'amiable avec la NHTSA liées des enquêtes à un éventuel manque de rapidité dans le rappel en 2005 de véhicules dû à une corrosion du système de direction", et un autre rappel "entre 2007 et début 2010 visant à corriger les risques de tapis de sol se coinçant dans les pédales d'accélération", indique Toyota dans un communiqué.

"Toyota a accepté de payer 32,425 millions de dollars dans le cadre de ces accords à l'amiable, mais ne reconnait aucune violation de ses obligations dans le cadre de la loi sur la sécurité aux Etats-Unis", ajoute-t-il. "Toyota se réjouit d'avoir résolu ces problèmes légaux (...) Ces accords sont l'occasion de tourner la page et d'avoir une relation encore plus constructive avec la NHTSA", a commenté Toyota, dans un communiqué.

Toyota a rappelé plus de dix millions de véhicules depuis l'automne 2009, dont la grande majorité aux Etats-Unis, pour différents problèmes, essentiellement des pédales d'accélération se bloquant en position enfoncée ou de coinçant dans des tapis de sol.

La 10 mai la NHTSA avait indiqué le lancement d'une enquête sur Toyota, pour savoir s'il avait communiqué à temps sur un rappel datant de 2005. En février la NHTSA avait également dit enquêter pour voir si le constructeur japonais avait déclaré suffisamment rapidement aux autorités les problèmes d'accélération involontaire de ses véhicules.

Le constructeur avait déjà payé une amende de 16,4 millions de dollars infligée pour n'avoir pas dévoilé à temps ces problèmes mais la NHTSA avait prévenu le constructeur qu'elle n'excluait pas une deuxième sanction.

"Toyota va payer l'amende maximale autorisée par la loi, à savoir 16,375 millions de dollars dans un cas et 16,050 millions dans l'autre, en réponse aux allégations du département des Transports selon lesquelles il n'a pas respecté son obligation (...) de faire connaître les problèmes de sécurité à la NHTSA, a indiqué le ministre des Transports Ray LaHood dans un communiqué. La a reçu plus de 6.200 plaintes qui lient 71 accidents et 89 décès aux Etats-Unis aux problèmes d'accélération involontaire de Toyota.

L'affaire a fait scandale aux Etats-Unis et entraîné des auditions très médiatisées des dirigeants de Toyota au Congrès américain.

Toyota, numéro un mondial de l'automobile, a toutefois dû céder sa place de numéro deux des ventes aux Etats-Unis à Ford, derrière General Motors, alors que ses ventes ont fortement pâti des rappels et problèmes techniques à répétition depuis un an.

Première publication : 21/12/2010

  • AUTOMOBILE

    Toyota rappelle 1,5 million de voitures dans le monde

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Malgré les nombreux rappels de ses véhicules, Toyota reste dans le vert

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Toyota accepte de payer une lourde amende aux autorités américaines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)