Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 22/12/2010

La toile ivoirienne se fait l’écho des tensions qui règnent à Abidjan

La toile ivoirienne se fait l’écho des tensions qui règnent à Abidjan. A New York, le programme controversé « Secure Communities » provoque la polémique. Et Jib Jab propose sa vidéo récapitulative de l’année 2010.

CÔTE D’IVOIRE : TENSIONS À ABIDJAN

Une vidéo montrant des manifestants pro-Ouattara être durement réprimés par l’armée restée fidèle à Laurent Gbagbo. Des affrontements violents qui auraient provoqué au moins un mort. Si ces images sont totalement absentes des médias locaux en raison de la censure qui leur est imposée, les citoyens eux n’hésitent pas à les relayer en ligne pour illustrer le climat tendu qui règne toujours dans la capitale économique ivoirienne. Pour beaucoup d’habitants d’Abidjan, le web est en effet devenu le seul moyen de témoigner et d’obtenir des informations fiables sur la situation dans le pays.

Les vidéos montrant des exactions qui auraient été commises par les militaires pro-Gbagbo se multiplient donc sur la toile. Un internaute anonyme a ainsi mis en ligne ces images qui montreraient un manifestant agoniser au sol à la suite d’un passage à tabac par les forces de l'ordre.

Twitter est également largement utilisé pour relayer toutes sortes de rumeurs. Sanders225 fait ainsi état d’escadrons de la mort qui interviendraient dans les quartiers où résident des partisans de Ouattara. De son côté, Kanateecs affirme lui que des mercenaires venus du Libéria auraient rejoint les forces de Laurent Gbagbo et s’attaqueraient à ses opposants.

Face à ces accusations, les partisans de Gbagbo ont eux aussi décidé de réagir et d’investir la toile. Preuve en est, cette vidéo montrant un rassemblement massif de supporters du président sortant organisée ce weekend à Abidjan. Objectif : démontrer à l’opinion publique internationale que la population ivoirienne le soutient majoritairement.

Un soutien qui se manifeste également de l’étranger. Plusieurs manifestations pro-Gbagbo ont ainsi vu le jour en Europe et notamment à Londres où les manifestants appelaient l’ONU et la France à quitter la Côte d’Ivoire et laisser Laurent Gbagbo gouverner sereinement.

USA : MOBILISATION CONTRE LA CHASSE AUX IMMIGRANTS

A New York, les immigrants sont en colère et sont bien décidés à le faire savoir. Ainsi, comme le montrent ces images filmées la semaine dernière, ils étaient des dizaines accompagnés de membres d’ONG diverses à se réunir devant le bureau de David Paterson. Objectif : pousser le gouverneur de New York à mettre un terme à la participation de l’Etat au programme baptisé « Secure Communities ». Une mesure controversée appliquée dans 34 états qui autorise le partage d’informations sur des personnes arrêtées entre la police et les services de l’immigration en vue d’identifier et d’expulser les migrants clandestins.

Ce partage d’informations censé être réservé aux personnes ayant commis des crimes graves fait pourtant craindre des dérives potentielles aux détracteurs de cette mesure. En effet, selon le site « feet in two worlds », elle serait en réalité également appliqué pour expulser des auteurs de petits délits voire des immigrants n’ayant finalement pas été poursuivis en justice.

Et ces craintes semblent largement justifiées à en croire Adam, un Equatorien vivant à New York, dont le témoignage à été recueilli sur le site « Deportation Nation ». Il affirme ainsi que deux de ses amis dont le seul tort est de ne pas avoir eu de papiers ont été renvoyés dans leur pays d’origine à la suite d’un banal contrôle d’identité effectué par la police locale.

Une situation qui a poussé l’ONG « Standing on the side of love » a lancer une campagne en ligne contre ce programme. Les citoyens sont ainsi invités à envoyer un courrier électronique au président Obama pour lui demander de mettre un terme à une mesure qualifiée de dangereuse et favorisant le profilage racial.

Des reproches que partage Ydanis Rodriguez, un élu de la ville de New York, qui affirme dans cette vidéo que tant que ce programme sera en vigueur, des innocents risqueront d’être expulsés.

CARTE FACEBOOK

Ce planisphère élaboré par un stagiaire de Facebook permet de visualiser les amitiés liées sur le réseau social à travers le monde. Matérialisée par des filaments lumineux, cette carte rend compte des régions où les membres du réseau social sont particulièrement actifs comme l’Amérique du Nord ou l’Europe de l’Ouest. Mais la carte révèle aussi les pays où le réseau social génère peu de connexions comme la Russie ou encore la Chine où Facebook reste interdit.

GOOGLE NGRAMS

Retracer l’histoire d’un mot, voici ce que propose Google Ngrams. Le site permet en effet d’étudier des centaines de milliards de mots employés dans 5 millions de livres publiés depuis 1800. Disponible en plusieurs langues, cette application permet de suivre l’utilisation des mots sur une période donnée et rend compte ainsi des évolutions de la langue. Une initiative qui s’intègre au projet pharaonique de la société de Moutain View de numériser tous les livres publiés à ce jour dans le monde.

VIDÉO DU JOUR

Une vidéo pour se remémorer les événements marquants qui se sont déroulés en 2010 aux Etats-Unis et dans le monde… Comme tous les ans à la même période, le site américain Jib Jab a mis en ligne un clip musical qui célébre le passage à 2011 et qui met en scène cette année le président Barack Obama et son vice-président Joe Biden. La réforme du système de santé américain, le volcan icelandais, la marée noire en Louisiane ou encore l’affaire Wikileaks, rien n’est oublié par les deux compères.
 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/12/2014 Internet

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

Xeno est un petit monstre de compagnie qui réagit aux caresses des enfants grâce à ses dizaines de capteurs. Il fait partie de la catégorie des jouets connectés, ces nouveaux...

En savoir plus

19/12/2014 Internet

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un...

En savoir plus

18/12/2014 Réseaux sociaux

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

Au sommaire de cette édition : les internautes indiens affichent leur solidarité avec le Pakistan ; l’acteur Samuel L. Jackson chante contre les violences policières aux...

En savoir plus

17/12/2014 Réseaux sociaux

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

Au sommaire de cette édition : les internautes australiens affichent leur solidarité avec la communauté musulmane; la Toile indienne réagit à l’arrestation d’un partisan de...

En savoir plus

16/12/2014 Réseaux sociaux

La Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh

Au sommaire de cette édition : la Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh; les fans de Justin Bieber font part de leur émotion après la mort de son chien; et un jeune...

En savoir plus