Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

Soro demande à la communauté internationale d'envisager le recours à la force

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/12/2010

Selon le Premier ministre d’Alassane Ouattara, les sanctions prises contre Laurent Gbagbo ne suffiront pas à le convaincre de quitter le pouvoir. Sur FRANCE 24, celui-ci demande à la communauté internationale d'envisager le recours à la force.

"Il y a une seule option, celle de la force", a déclaré Guillaume Soro, ce mercredi, sur FRANCE 24. Le Premier ministre nommé par Alassane Ouattara estime que "ni les sanctions imposées par l’Union européenne et les États-Unis, ni l’asphyxie financière n’ont réussi à convaincre M. Gbagbo de rendre [son] tablier".

Il demande "au Conseil de sécurité de l’ONU, à l’Union européenne, à l’Union africaine et à la Cédéao [Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, NDLR] d’envisager l’action militaire pour déloger Laurent Gbagbo du pouvoir".

Guillaume Soro affirme également que "les ingrédients d’une vraie guerre civile" sont aujourd’hui réunis en Côte d’Ivoire, le président sortant Laurent Gbagbo refusant de céder le pouvoir à Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale comme le vainqueur légitime de la présidentielle du 28 novembre.

"Nous demandons à nos militants de manifester"

"La situation sécuritaire est très préoccupante", a-t-il poursuivi, parlant de "dictature sanguinaire en Côte d’Ivoire". Guillaume Soro, Premier ministre de Laurent Gbagbo jusqu’à la présidentielle des 31 octobre et 28 novembre, vit retranché à l’hôtel du Golf d’Abidjan où se trouve également Alassane Ouattara et plusieurs de ses militants sous la protection de casques bleus de l’Onuci.

Celui-ci a aussi précisé qu’il n’envisageait pas, "pour l’instant", une action militaire interne. "Nous voulons rester collés au droit international", a-t-il précisé.

Guillaume Soro a toutefois appelé ses partisans à manifester de façon pacifique. "Nous continuons de demander à nos militants, à nos amis, de se mobiliser, de manifester par tous les moyens. Les agents de l’État, les fonctionnaires, sont priés de ne pas aller travailler et tous ceux qui le peuvent dans les villes, dans les villages, doivent s’organiser pour résister à la dictature."

Mardi, Laurent Gbagbo a proposé de mettre en place un comité international d’évaluation pour vérifier les résultats du scrutin. Une proposition rejetée par Alassane Ouattara ainsi que par Guillaume Soro. "Monsieur Gbagbo n’est plus président, il a été battu, il n’est pas qualifié pour faire des propositions au nom de la Côte d’Ivoire", a-t-il expliqué.

La vie quotidienne du camp Ouattara à l'Hôtel du Golf

Première publication : 22/12/2010

  • MÉDIAS

    La crise ivoirienne vue par la presse africaine

    En savoir plus

  • CÔTE D’IVOIRE

    Paris conseille aux Français de quitter le pays "provisoirement"

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Partir ou rester ? Deux Français d'Abidjan expliquent leur choix

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)