Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

Afrique

La crise ivoirienne vue par la presse africaine

Texte par Guillaume LOIRET

Dernière modification : 24/12/2010

La crise post-électorale ivoirienne est suivie de près par les médias africains. Entre éditoriaux acides, tribunes politiques et enquêtes sur la diplomatie de Laurent Gbagbo, passage en revue des réactions de la presse ouest-africaine.

"Le président Gbagbo est de la trempe des partisans de la solution finale qui ont pour noms Mussolini, Hitler, Göring, Goebbels." La tribune publiée mardi 21 décembre par le quotidien burkinabé "Le Pays" n’est pas tendre pour Laurent Gbagbo.

À l'inverse, le site d’informations Afrique Actu étrille, lui, la réaction de la communauté internationale : "À la honte de l’Afrique, il y a la communauté des États d’Afrique de l’Ouest et l’Union africaine, enrégimentées, peut-être également sous la menace et les ultimatums, pour soutenir une position qu’elles ne tiennent pourtant pas à l’égard du Soudanais Omar el-Béchir".

Un "tournant démocratique manqué" 

À la lecture de la presse africaine, force est de constater en effet que la crise politique ivoirienne divise au-delà de ses propres frontières. Tel est le cas par exemple de l'efficacité des sanctions prises à l'encontre du régime de Laurent Gbagbo. "Les sanctions ne tueront pas Gbagbo", titrait ainsi "Le Républicain" (Mali) mardi 22 décembre, jugeant amèrement que "les mesurettes telles que les interdictions de visas et les gels d’avoirs de toutes les manières volés au peuple ne tueront pas Gbagbo le résistant"… Une opinion que ne partage pas "Le Pays" (Burkina), qui estime que les sanctions pourraient être efficaces si elles visaient "un secteur qui pourrait faire grimacer Laurent Gbagbo : l’exportation de produits comme le café et le cacao".

La crise ivoirienne est aussi l’occasion pour certains pays africains de regarder en face leurs propres divisions, de s’identifier au contexte abidjanais, et de s’interroger sur la démocratie à l’africaine. Au Cameroun, qui vivra lui aussi un scrutin présidentiel en 2011, A. Mbog Pibasso écrit dans "La Nouvelle Expression" : "Ce qui se passe depuis la semaine dernière en Côte d’Ivoire illustre à suffisance les atermoiements des Africains à s’approprier et à implémenter la démocratie occidentale". Le "Cameroon Tribune" évoque, quant à lui, un "tournant démocratique manqué".

Les mystérieux émissaires de Gbagbo au Bénin 

La presse continentale sait aussi poser un autre regard sur la Côte d’Ivoire en traitant de sujets qui n’ont pas fait la une des médias occidentaux. Au Burkina Faso par exemple, "L’Observateur Paalga" s’intéresse à Henri Konan-Bédié, le "numéro 3" de l’élection, pour noter qu’il vient juste de sortir du "silence de statue" qu’il observait depuis le second tour.

La correspondante à Abidjan du site Afrik.com se penche, elle, sur la communauté française de Côte d’Ivoire, ces "spectateurs inquiets du bras de fer Gbagbo-Sarkozy".

Enfin, des médias béninois et camerounais racontent l’étrange histoire des émissaires du président sortant chargés d’aller redorer son image dans les pays voisins. Dans les pages du "Jour" (Cameroun), Stéphane Tchakam raconte la conférence de presse donnée par "le Dr Dagbo Gode Pierre et Fred Appiah Anderson, qui se réclament de la société civile ivoirienne, (…) en tournée en Afrique centrale pour informer leurs interlocuteurs de ce qui se passe réellement en Côte d’Ivoire". Des émissaires qui ont eu moins de chance au Bénin, relate le quotidien "Le Matinal" : "Aussitôt arrivés à Cotonou, [ils] ont été interpellés par les services des renseignements généraux et de la surveillance du territoire"...

FRANCE 24 a décidé de fermer provisoirement les commentaires de cette page en raison de la violence ou du caractère injurieux de certains propos postés.

Première publication : 22/12/2010

  • CÔTE D’IVOIRE

    Laurent Gbagbo propose un comité d'évaluation de la crise post-électorale

    En savoir plus

  • CÔTE D’IVOIRE

    La crainte règne dans les quartiers pro-Ouattara

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE IVORIENNE

    L’ONU pourrait déployer des troupes supplémentaires en Côte d'Ivoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)