Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

L'agence de notation Fitch abaisse la note du Portugal

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/12/2010

L'agence Fitch a abaissé d'un cran la note souveraine du Portugal de AA- à A+, en raison d'un environnement économique difficile et de la lenteur de la réduction de son déficit public. Fitch avait déjà dégradé d'un cran la notation de sa dette.

AFP - L'agence de notation Fitch Ratings a abaissé d'un cran la note du Portugal, à "A+", avertissant que celle-ci pourrait encore être dégradée, en raison d'un environnement économique "difficile" et de la lenteur de la réduction de l'important déficit public.

"L'abaissement de la note reflète la lenteur de la réduction du déficit et d'un environnement financier de plus en plus difficile pour le gouvernement portugais et les banques (...) ainsi que la détérioration des perspectives économiques à court terme", a expliqué Fitch dans un communiqué.

Selon la troisième agence de notation mondiale, l'objectif d'ajustement budgétaire que s'est fixé le Portugal pour 2011, à savoir ramener le déficit à un peu plus de 4% du produit intérieur brut, "sera extrêmement difficile (à tenir), notamment si, comme Fitch s'y attend, l'économie tombe en récession l'année prochaine".

Après avoir enregistré un déficit public record de 9,3% du PIB en 2009, le Portugal s'est engagé à ramener celui-ci à 7,3% cette année, puis à 4,6% fin 2011.

Fitch avait déjà dégradé d'un cran en mars la notation de la dette à long terme du Portugal, en se disant pessimiste sur les capacités du pays à redresser ses finances publiques et à réduire son endettement.

Sa rivale Moody's Investors Service avait pour sa part indiqué mardi qu'elle envisageait un possible abaissement d'un cran ou deux de la note de Lisbonne, actuellement à "A1" pour la dette long terme, en raison de l'impact de son plan d'austérité sur son dynamisme économique.

L'autre grande agence mondiale, Standard and Poor's, avait elle placé la note de l'Etat portugais (A+) sous "surveillance négative" le 30 novembre.

 

Première publication : 23/12/2010

  • ÉCONOMIE

    Le Portugal adopte un plan d'austérité pour déjouer le scénario irlandais

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    La grève générale contre l'austérité est massivement suivie

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Les déficits de l'Irlande, de la Grèce et du Portugal au menu d'une réunion à Bruxelles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)