Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Sports

Thierry Henry renonce à ses primes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/12/2010

Thierry Henry a annoncé qu'il allait "signer et approuver" le document de renonciation aux primes liées au Mondial-2010. L'ancien capitaine des Bleus a jugé normal de les céder après leur piètre performance en Afrique du Sud.

AFP - L'ex-capitaine de l'équipe de France Thierry Henry va "signer et approuver" le document de renonciation aux primes liées au Mondial-2010, a-t-il annoncé dans L'Equipe de jeudi.

"Ce n'est que mardi dernier que mon agent a reçu un mail de la FFF, a expliqué le joueur. Pour signer un document, encore faut-il en avoir connaissance. Il sera signé et approuvé".

"Vu ce que nous avons montré en Afrique du Sud, je trouve même plutôt normal que nous renoncions à nos primes", ajoute Henry.

Mercredi, la ministre des Sports Chantal Jouanno avait assuré que les deux derniers joueurs qui n'avaient pas encore signé le document de renonciation, Thierry Henry et Nicolas Anelka, étaient "en train de le faire".

La veille, Anelka avait fait part de son intention de reverser lui-même les primes qui lui revenaient, "à parts égales vers le football amateur, une association tournée vers les jeunes et une oeuvre sociale", en réaction à une "nouvelle provocation de la Fédération".

Le 16 novembre, le président de la FFF Fernand Duchaussoy avait annoncé que les 23 joueurs de l'équipe de France présents au Mondial-2010 avaient accepté de renoncer à ces primes. Des propos qu'il a ensuite dû nuancer.

Le Mondial sud-africain s'était soldé par un fiasco pour l'équipe de France, éliminée au premier tour. En pleine compétition, Anelka avait été exclu de la sélection après la publication en Une de L'Equipe des insultes qu'il aurait adressées au sélectionneur d'alors, Raymond Domenech. Il purge actuellement une suspension de 18 matches avec les Bleus, infligée par la Fédération.
 

Première publication : 23/12/2010

  • FOOTBALL

    La FFF contredit Anelka sur les primes

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Pourquoi Anelka et Henry ne renoncent-ils pas à leurs primes du Mondial ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Thierry Henry dit adieu aux Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)