Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : "Les proies", avec Nicole Kidman, sixième long métrage de Sofia Coppola

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le parc paradisiaque de Doñana meurt de soif

En savoir plus

FACE À FACE

Ferrand épinglé par "Le Canard enchaîné" : un premier couac pour Macron ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat à Manchester : l'organisation EI revendique l'attaque

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 04/01/2011

Ahmadis, l'islam Interdit

Les Ahmadis se disent musulmans mais ils croient en un nouveau messie venu sur Terre après le prophète Mahomet. Une "hérésie" en terre d'islam qui leur coûte cher. Le 28 mai, à Lahore, dans l'est du Pakistan, près d'une centaine d’entre eux ont payé de leur vie leur différence. Notre envoyé spécial au Pakistan, Cédric Molle-Laurençon, est allé à leur rencontre.

Ils sont près de quatre millions au Pakistan, mais c’est comme s’ils n’existaient pas. Ils prient dans des mosquées et les prêches de leurs imams s’appuient sur le Coran, mais la République islamique leur interdit de se proclamer musulmans. On les appelle les Ahmadis, ils croient en l’existence d’un messie né au  XIXème siècle et portent une vision pacifiste de l’Islam. Installés depuis longtemps au Pakistan, ils ont vécu dans l’ombre, presque dans le secret, jusqu’au sanglant 28 mai 2010.

Ce jour-là, un commando islamiste pénètre dans la plus grande mosquée Ahmadie de Lahore, dans l’est du pays. A l’heure de la grande prière, les combattants vont semer la mort sans aucune intervention policière : près de 100 fidèles sont tués, plusieurs centaines d’autres blessés. La société pakistanaise découvre alors l’existence de cette communauté religieuse doublement persécutée, par des groupes religieux extrémistes qui ont juré de les exterminer, mais aussi par l’État pakistanais qui les envoie régulièrement en prison en vertu de lois anti-blasphème totalement discriminatoires.

Alors pour échapper à l’oppression, les Ahmadis ont établi un sanctuaire : Chenab Nagar, une petite ville située dans l’est du Pakistan. C’est là que viennent se réfugier les membres de la communauté victimes de persécution ; c’est aussi le seul endroit où les Ahmadis peuvent prier quasi-librement. Mais même dans ce bastion Ahmadi, la menace est bien réelle : à Chenab Nagar une seule mosquée est autorisée à lancer l’appel à la prière, et elle appartient au groupe extrémiste qui prône l’extermination des Ahmadis… sous la passivité bienveillante de l’État.

Au bord de la route qui mène à Chenab Nagar, des dizaines de personnes s’arrêtent chaque jour pour prier dans le cimetière de la ville. Depuis quarante ans, tous les martyrs de la communauté Ahmadie sont enterrés ici : la République islamique du Pakistan leur interdit de reposer dans les cimetières musulmans. Pour les Ahmadis, la persécution se poursuit même après la mort.

Par Cédric MOLLE-LAURENÇON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/05/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Inde, la guerre aux "superbactéries" est déclarée

C’est un fléau de santé publique. D’après l’ONU, les "superbactéries", ces bactéries qui résistent aux antibiotiques, représentent la "plus grande menace mondiale" à venir en...

En savoir plus

11/05/2017 Moyen-Orient

Méditerranée orientale : gaz, le grand échiquier

C'est une découverte qui pourrait rebattre les cartes au Moyen-Orient. Celle du plus grand bassin gazier jamais mis au jour aux portes de l'Europe. Mais l'étendue de cette...

En savoir plus

05/05/2017 Asie - pacifique

De la Birmanie au Bangladesh, l'exode des Rohingya, peuple sans terre ni patrie

La communauté musulmane des Rohingya compte un peu plus d'1,3 million de membres. Bien qu'établie depuis plus de deux siècles en Birmanie, elle ne fait pas partie des minorités...

En savoir plus

27/04/2017 EUROPE

Espagne : les cols blancs du cannabis

En Espagne, grâce au succès des "clubs" qui essaiment depuis 2011, le cannabis est devenu un nouvel or vert. Produits dérivés, cliniques spécialisées, tourisme associé… Toute une...

En savoir plus

21/04/2017 Planète

France : à Bure, le futur cimetière nucléaire fait débat

Dans l'est de la France, le village de Bure est devenu un point de ralliement pour de nombreux écologistes. Cette zone doit accueillir le futur centre d'enfouissement de déchets...

En savoir plus