Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

FRANCE

Paris et Moscou s'associent pour construire deux navires Mistral

Vidéo par Claire BONNICHON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/12/2010

Au terme d'un accord officiel entre les deux pays, les chantiers navals russes et français vont construire en commun deux navires de guerre de type Mistral pour la Marine russe. Cette vente est vue d'un mauvais œil par les États-Unis.

AFP - Les chantiers navals français DCNS et STX et russes OSK vont construire en commun pour la Marine russe deux navires de guerre de type Mistral, au terme d'un accord officiel bilatéral qui pourrait être "prolongé" par la fabrication de deux navires supplémentaires.

Le président russe Dmitri Medvedev a informé vendredi son homologue français Nicolas Sarkozy "qu'au terme de l'appel d'offre international lancé le 5 octobre dernier pour la fourniture à la Marine russe de 2 bâtiments de projection et de commandement (BPC), les autorités russes ont retenu l'offre présentée par le consortium formé par les industriels français DCNS et STX et les chantiers navals russes OSK", annoncent les présidences française et russe dans un communiqué commun.

"c'est la première fois qu'un pays de l'otan fournit un tel navire à la russie"

"L'offre du consortium prévoit dans un premier temps la construction en commun de 2 navires de ce type, qui devrait être prolongée par la fabrication de deux unités supplémentaires", ajoute le communiqué.

Dans ce texte, MM. Medvedev et Sarkozy "se félicitent de la concrétisation de cette coopération sans précédent, qui bénéficiera à l'industrie et à l'emploi dans nos deux pays, et qui illustre la volonté et la capacité de la France et de la Russie de développer des partenariats d'envergure dans tous les domaines, y compris celui de la défense et de la sécurité".

L'Elysée ajoute que "la construction des BPC pour la Russie représentera pour les industriels français DCNS et STX l'équivalent de 5 millions d'heures de travail ou 1.000 personnes pendant quatre ans, en majorité à Saint-Nazaire" en Loire-Atlantique.

Les tractations en vue de cet accord avaient été lancées à l'issue d'un sommet franco-russe en mars 2010 à Paris, la France s'étant alors déclaré prête à vendre à la Russie jusqu'à quatre Mistral.

Le Mistral est un navire de guerre polyvalent capable de transporter des hélicoptères et des chars, d'accueillir un hôpital de campagne ou un état-major embarqué.

Son coût unitaire est d'environ 500 millions d'euros.

Une telle vente à la Russie constitue une première pour un pays de l'Otan et elle est vue d'un mauvais oeil par les Etats-Unis ainsi que par certains alliés des Occidentaux, comme les pays baltes ou la Géorgie.
 

Première publication : 24/12/2010

  • NUCLÉAIRE

    Accord entre l'Inde et la Russie sur la construction de réacteurs nucléaires

    En savoir plus

  • SOMMET DE LISBONNE

    L'Otan associe la Russie à la mise en place de son bouclier antimissile

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Poutine à Paris sur fond de divergence autour de la vente du navire Mistral

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)