Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

Asie - pacifique

La Douma approuve en première lecture le traité de désarmement nucléaire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/12/2010

Après le Sénat américain jeudi, la chambre basse du Parlement russe a approuvé vendredi en première lecture le traité Start. Celui-ci prévoit une réduction conjointe des armements nucléaires américains et russes.

AFP - La Douma, chambre basse du Parlement russe, a approuvé vendredi le traité de désarmement nucléaire START en première lecture par 350 voix pour et 58 contre.

Les députés ont adopté le projet de loi de ratification du traité, inscrit à l'ordre du jour après la ratification mercredi par le Sénat américain du traité signé en avril par les présidents russe et américain Dmitri Medvedev et Barack Obama.

Le chef de la commission aux Affaires étrangères, Konstantin Kossatchev, a indiqué que le texte de ratification en deuxième lecture serait proposé à la Douma à la mi-janvier.

M. Kossatchev avait indiqué plus tôt dans la journée que la chambre basse allait adopter après cette première lecture ensuite en janvier des textes additionnels en réponse à des dispositions ajoutées dans sa résolution de ratification par le Sénat américain.

La Russie n'est "absolument pas d'accord" avec une interprétation du Sénat américain dans sa ratification du traité, selon laquelle il n'y a pas de lien contraignant entre la limitation des armements stratégiques et la défense antimissile, avait déclaré le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, présentant le texte devant la Douma.

M. Lavrov avait lui aussi appelé les députés à approuver le traité en première lecture.

Le président russe, Dmitri Medvedev, n'a pas fait de commentaires sur ces ajouts américains lors d'un entretien avec les télévisions russes vendredi, se bornant à se féliciter que son homologue américain ait "réussi à imposer (au Sénat) dans des conditions difficiles un document extrêmement important".

Première publication : 24/12/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat approuve le nouveau traité de réduction des arsenaux nucléaires

    En savoir plus

  • SOMMET DE LISBONNE

    Medvedev confirme que Moscou travaillera avec l'Otan sur le bouclier antimissile

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)