Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

Asie - pacifique

La Douma approuve en première lecture le traité de désarmement nucléaire

©

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/12/2010

Après le Sénat américain jeudi, la chambre basse du Parlement russe a approuvé vendredi en première lecture le traité Start. Celui-ci prévoit une réduction conjointe des armements nucléaires américains et russes.

AFP - La Douma, chambre basse du Parlement russe, a approuvé vendredi le traité de désarmement nucléaire START en première lecture par 350 voix pour et 58 contre.

Les députés ont adopté le projet de loi de ratification du traité, inscrit à l'ordre du jour après la ratification mercredi par le Sénat américain du traité signé en avril par les présidents russe et américain Dmitri Medvedev et Barack Obama.

Le chef de la commission aux Affaires étrangères, Konstantin Kossatchev, a indiqué que le texte de ratification en deuxième lecture serait proposé à la Douma à la mi-janvier.

M. Kossatchev avait indiqué plus tôt dans la journée que la chambre basse allait adopter après cette première lecture ensuite en janvier des textes additionnels en réponse à des dispositions ajoutées dans sa résolution de ratification par le Sénat américain.

La Russie n'est "absolument pas d'accord" avec une interprétation du Sénat américain dans sa ratification du traité, selon laquelle il n'y a pas de lien contraignant entre la limitation des armements stratégiques et la défense antimissile, avait déclaré le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, présentant le texte devant la Douma.

M. Lavrov avait lui aussi appelé les députés à approuver le traité en première lecture.

Le président russe, Dmitri Medvedev, n'a pas fait de commentaires sur ces ajouts américains lors d'un entretien avec les télévisions russes vendredi, se bornant à se féliciter que son homologue américain ait "réussi à imposer (au Sénat) dans des conditions difficiles un document extrêmement important".

Première publication : 24/12/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat approuve le nouveau traité de réduction des arsenaux nucléaires

    En savoir plus

  • SOMMET DE LISBONNE

    Medvedev confirme que Moscou travaillera avec l'Otan sur le bouclier antimissile

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)