Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Alain Juppé se montre rassurant quant à la libération des journalistes-otages

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2010

En visite en Afghanistan, le ministre français de la Défense a assuré que "les choses se poursuivaient dans la bonne direction" pour obtenir la libération des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, retenus en otage depuis près d'un an.

AFP - Le ministre de la Défense Alain Juppé a assuré depuis l'Afghanistan que "les choses se poursuivent dans la bonne direction" pour obtenir la libération des deux journalistes de France 3 retenus en otages depuis près d'un an dans ce pays en guerre.

"Nous continuons à travailler aussi activement que nous le pouvons pour leur libération", a déclaré le ministre devant quelques journalistes à l'occasion d'un déplacement samedi et dimanche auprès des soldats français déployés en Afghanistan.

"Je ne veux pas susciter de faux espoirs et donner de calendrier, mais les choses se poursuivent dans la bonne direction", a-t-il ajouté. "Tout le monde est mobilisé, y compris nos troupes ici sur le terrain mais aussi tous ceux qui négocient".

Les journalistes de France 3 Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, ainsi que leurs trois accompagnateurs afghans sont retenus depuis le 30 décembre 2009. Jeudi, leur comité de soutien a remis à l'Elysée une pétition signée par 80.000 personnes pour dire l'urgence à les libérer.

  • Stéphane Taponier. Âgé de 46 ans, ce cameraman a couvert la guerre en Irak et plusieurs conflits sur le continent africain. Depuis 2000, il se rendait régulièrement en Afghanistan.
  • Hervé Ghesquière. Journaliste pour le magazine "Pièces à conviction" diffusé sur France 3, ce reporter de 47 ans a couvert la guerre en ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak et la guérilla des Khmers rouges au Cambodge.
A cette occasion, Florence Aubenas, qui le préside, a fait part de la "fâcheuse impression" du comité "d'être pris dans un plan de communication, avec des ministres qui parlent publiquement d'échéances +avant l'été+, puis +avant Noël+, ensuite +avant la fin de l'année+ (...) comme si les différents protagonistes s'étaient répartis des rôles".

"A quoi on joue? Ce qu'on veut, ce n'est pas forcément entendre des propos rassurants, mais être sûrs que tous les moyens sont en oeuvre pour qu'ils soient libérés, et avoir confiance", a ajouté la journaliste qui avait elle-même été retenue en otage pendant cinq mois en Irak en 2005.

Première publication : 26/12/2010

  • AFGHANISTAN

    Visite du ministre français de la Défense Alain Juppé à Kaboul

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le processus de libération des otages en Afghanistan "est en cours"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Nouvelle preuve de vie des journalistes de France 3 retenus en otage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)