Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Sports

Manchester United s'installe aux commandes de la Premier League

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2010

La journée de Premier League organisée lors du "Boxing Day" a une nouvelle fois souri aux Red Devils qui ont battu Sunderland (2-0). Les Mancuniens confortent leur place de leader devant City, l'autre club de la ville, vainqueur de Newcastle (3-1).

AFP - Manchester United (MU) n'a pas fait de faux pas dimanche lors de la 19e journée de la Premier League en s'imposant facilement à domicile devant Sunderland (2-0) en attendant le choc entre Arsenal et Chelsea lundi alors que Manchester City s'est repris en battant Newcastle (3-1).

Apres 24 ans d'expérience à Manchester United, Sir Alex Ferguson sait bien à quel point les matches qui se jouent lors de la période des fêtes de fin d'année sont déterminants pour la suite de la saison.

Avec 11 titres de champion d'Angleterre glanés pendant ces 24 exercices, il est le maître absolu du Boxing Day et de la gestion de ces confrontations coincées entre Noël et le jour de l'An.

Dimanche, MU a ainsi parfaitement débuté sa série de quatre rencontres en dix jours avec une facile victoire sur Sunderland à Old Trafford. Il y avait pourtant de quoi être méfiant face au 6e du classement récent tombeur de Chelsea (3-0) et qui avait été à quelques secondes d'une superbe victoire l'an passé dans le "Théâtre des rêves".

Seulement cette saison, le rêve n'a duré que 5 minutes. Le temps pour Dimitar Berbatov d'ouvrir le score et Manchester United entamait sa croisière. Le Bulgare finira par inscrire un doublé et Ferguson par se demander comment le score a pu en rester a 2-0 !



Crise à Villa

Toujours est-il qu'en attendant le choc entre Arsenal et Chelsea lundi soir, MU, qui compte également un match de retard à jouer, a pris cinq points d'avance sur les Gunners et six sur les Blues. A mi-chemin dans la saison, c'est un matelas déjà confortable et les Red Devils sont toujours invaincus cette saison avec 10 victoires et 7 nuls.

Ses concurrents ont pour l'instant du mal à suivre mais s'accrochent à l'image de Manchester City, certes à 2 longueurs et avec deux matches de joués de plus mais toujours là quand même.

Les Citizens, battus lundi dernier à domicile par Everton (2-1), se sont bien repris en négociant parfaitement un périlleux déplacement à Newcastle. Deux buts dans les cinq premières minutes ont bien aidé la cause des joueurs de Roberto Mancini.

Malgré leur inconstance, ils sont toujours dans la course et pourraient bien jouer les trouble-fêtes pendant cette seconde partie de saison avec leur efficacité (3 buts en 5 tirs cadrés à Newcastle) et la présence de Carlos Tevez dans leurs rangs (12 buts en 16 matches de championnat).

En revanche, c'est la crise à Aston Villa après une nouvelle défaite. Gérard Houllier a été sifflé puisque son bilan s'alourdit avec trois petites victoires lors des treize derniers matches de championnat. Les Villains, qui jouent clairement la relégation, ont été battus (2-1) à domicile par une équipe de Tottenham plus réaliste, malgré l'exclusion de l'attaquant Defoe à la 27è minute, emmenée par un Van der vaart des grands jours auteur d'un doublé. Les Spurs se replacent en 5e position au classement et continuent leur excellente saison.

Enfin, dans le bas du tableau, Wigan et West Ham ont réussi le coup de la journée, tous deux à l'extérieur. Les premiers se sont imposés à Wolverhampton (2-1) désormais lanterne rouge après le succès des Hammers à Fulham (3-1) actuellement relégables.

Avec les six dernières équipes qui se tiennent en cinq points, la lutte pour ne pas descendre sera une nouvelle fois aussi intense que celle pour être champion.

Première publication : 26/12/2010

  • LE BLEU DU WEEK-END

    Younès Kaboul, le bourreau d'Arsenal

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Wayne Rooney prolonge son contrat avec Manchester United

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Liverpool FC vendu aux propriétaires des Red Sox

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)