Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Afrique

Violents affrontements dans le centre-ouest du pays

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/12/2010

Une manifestation pour le droit au travail a dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre, samedi, à Sidi Bouzid. Selon les syndicats, une personne aurait péri. Parallèlement, d'autres heurts ont eu lieu dans la ville voisine de Regueb.

AFP - De nouveaux affrontements violents ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans la région de Sidi Bouzid, dans le centre-ouest de la Tunisie, faisant un blessé par balle et des dégâts matériels importants, a-t-on appris dimanche de sources syndicales

Des centaines de Tunisiens ont participé à une manifestation dans la ville de Souk Jedid, à 15 km au sud de Sidi Bouzid, en proie à des troubles sociaux depuis plus d'une semaine sur fond de chômage, a indiqué à l'AFP Mongi Rnimi, syndicaliste et témoin oculaire.

Des hommes de la garde nationale ont procédé à des tirs de sommation pour disperser les manifestants qui ont encerclé le poste de la garde et mis le feu à la sous-préfecture de cette ville de plus de 19.000 habitants, a-t-il ajouté.

Un des gardes nationaux a été touché par erreur à la cuisse par balles, a affirmé M. Rnimi.

Parallèlement, des affrontements violents ont opposé environ 2.000 manifestants à la police durant plus de six heures, de 20H30 à 02H00 heures (19H30 à 01H00 GMT) dans la ville de Regueb à 37 km au sud-est de Sidi Bouzid, provoquant des dégâts matériels importants, a déclaré à l'AFP le syndicaliste Kamel Abidi.

Des jeunes réclamant le droit au travail ont mis le feu à une banque, à un tribunal et ont détruit un café appartenant à un membre du parti au pouvoir, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), a précisé la même source.

Aucune information sur ces incidents n'était disponible de source officielle.

Le parti social libéral (PSL) d'opposition légale et qui dispose de 8 sièges au Parlement a dénoncé dans un communiqué transmis à l'AFP, le recours "des parties irresponsables" à la violence et au désordre au lieu du dialogue pour faire avancer des revendications sociales.

D'autres partis d'oppostion légale sans siège au Parlement avaient critiqué ce weekend l'usage des armes contre les manifestants. Le ministère de l'Intérieur l'a justifié de son côté par "la légitime défense".

Ces troubles se produisent à la suite d'une tentative de suicide le 17 décembre d'un jeune vendeur ambulant de fruits et de légumes qui s'était fait confisquer sa marchandise par la police municipale, n’ayant pas les autorisations nécessaires.

Première publication : 26/12/2010

  • TUNISIE

    De violents affrontements ont opposé la police aux manifestants près de Sidi Bouzid

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)