Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

Moyen-orient

Israël n'envisage pas de s'excuser auprès de la Turquie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/12/2010

Lundi soir, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a confirmé qu'Israël ne présenterait pas d'excuses à la Turquie suite au raid de la flottille humanitaire pour Gaza en mai dernier. L'opération avait coûté la vie à neuf Turcs.

AFP - Israël exclut des excuses mais envisage un compromis avec la Turquie après le raid contre une flottille d'aide humanitaire en partance pour Gaza en mai, au cours duquel neuf Turcs ont été tués, a affirmé lundi soir le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"Nous ne voulons pas nous excuser, mais exprimer nos regrets à la Turquie", a déclaré M. Netanyahu lors d'une interview exclusive à la chaîne de télévision privée israélienne Dix.

"Nous ne voulons pas que nos soldats puissent être traînés devant des tribunaux internationaux (...) Nos soldats ont agi conformément aux normes", a-t-il ajouté, laissant entendre que des excuses pourraient être interprétées comme une reconnaissance de responsabilité de leur part.

La veille, le ministre israélien des Affaires étrangères, l'ultranationaliste Avigdor Lieberman, avait affirmé qu"il n'y aura pas d'excuses. Celui qui devrait s'excuser, c'est le gouvernement de Turquie pour soutenir le terrorisme"

Interrogé à ce propos par la chaîne Dix, M. Netanyahu a répondu: "dans ma coalition gouvernementale, il y a différents points de vue, mais c'est le Premier ministre qui exprime la voix du gouvernement".

Le 31 mai, neuf Turcs étaient morts lors d'un raid mené par les commandos de marine israéliens dans les eaux internationales contre le ferry turc Mavi Marmara, navire amiral d'une flottille humanitaire qui se dirigeait vers Gaza, sous blocus israélien.

La Turquie a rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv, et réclame depuis des excuses et des indemnisations pour les familles des victimes.

Samedi, le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, a assuré que son pays souhaitait se réconcilier avec Israël après l'épisode du raid de la flottille vers Gaza, mais qu'il fallait pour cela que l'Etat hébreu présente des excuses et verse des indemnisations.

Dimanche, des milliers de personnes, agitant les drapeaux turcs et palestiniens, ont accueilli à Istanbul le Mavi Marmara, après plusieurs mois de réparations dans un port turc de la Méditerranée.

L'ONG islamiste turque IHH, qui en est propriétaire, a annoncé qu'il ferait partie d'une nouvelle flottille humanitaire devant partir pour Gaza le 31 mai 2011.

Première publication : 27/12/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Assaut meurtrier de Tsahal contre la flottille d'aide partie pour Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Plusieurs morts dans l'attaque israélienne contre la flottille internationale partie pour Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Condamnations unanimes de l'attaque israélienne ‎de la flottille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)