Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

À Paris, les pro-Ouattara ont pris le contrôle de l'ambassade ivoirienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/12/2010

Une cinquantaine de partisans d'Alassane Ouattara ont pris le contrôle de l'ambassade ivoirienne à Paris, sans incident, selon la police. Ils attendent l'arrivée du nouvel ambassadeur nommé par le président reconnu par la communauté internationale.

AFP - Les partisans d'Alassane Ouattara "ont pris le contrôle" lundi de l'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris, sans incidents, a indiqué à l'AFP une source policière.

"Ils ont pris le contrôle de l'ambassade. Il y en a 30 à l'intérieur, 20 à l'extérieur. Ce sont bien des partisans de Ouattara", a indiqué cette source, précisant qu'il n'y a pas eu "d'incident notoire".

Des policiers français en tenue anti-émeutes bloquaient l'entrée de l'ambassade, située près de l'Arc de Triomphe à Paris, a constaté l'AFP.

Les partisans de M. Ouattara ont indiqué à l'AFP vouloir rester jusqu'à l'arrivée du nouvel ambassadeur désigné par le président reconnu par la communauté internationale pour remplacer l'ambassadeur Pierre Kipré, un proche de Laurent Gbagbo, qui n'était pas présent lundi.

"Ceux qui ont été nommés par Gbabgo, on ne les reconnaît plus, ils doivent partir. D'ailleurs la France ne les reconnaît plus non plus. Les Ivoiriens sont venus dire qu'ils en avaient ras-le-bol", a déclaré à l'AFP Marcel Youpeh, "président" du RHDP (camp pro-Ouattara) France.

La France a indiqué avoir été informée lundi de la désignation d'un nouvel ambassadeur à Paris par Alassane Ouattara et avoir engagé la procédure d'agrément.

Première publication : 27/12/2010

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'avion de Laurent Gbagbo bloqué à l'aéroport de Bâle-Mulhouse

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le camp de Laurent Gbagbo agite le spectre de la guerre civile

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    La Cédéao menace Laurent Gbagbo de recourir à la force

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)