Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

FOCUS

Face à ses hooligans, la Russie applique la tolérance zéro

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'acteur caméléon Guillaume Gallienne fait ses débuts à l'opéra

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 28/12/2010

Nos ancêtres les socialistes

L'affaire Khodorkovski fait la une de nombreux titre de la presse internationale. Le site Gawker lui se penche sur les habitudes alimentaires et les convictions politiques de nos ancêtres.

A Moscou, un juge a douché les espoirs d’une libéralisation de la justice russe nous dit le Moscow TimesLe journal s’inquiète de l’impact négatif de ce second procès Khodorkovski sur l’image de la Russie. Le journal cite également un autre quotidien la Gazeta qui évoque des pressions sur le juge Danilikin. La veille du verdict, il aurait passé plusieurs heures en compagnie d'agents de la sécurité fédérale. Un porte-parole de la cour a évidemment nié cette information.

Pour Marie Mendras, chercheuse au CNRS interviewé par Libération, l’objectif de ce nouveau procès c’est de s’assurer que Khodorkovski reste enfermée dans un camp loin de Moscou. "Le régime poutinien a beaucoup investi dans la punition de Khodorkovski, il ne peut se résoudre à le voir libre. Poutine traite Khodorkovski en ennemi de la Nation. Le pouvoir a toujours peur de ce qu’il représente. Avec une nouvelle condamnation on n’est plus dans le registre de la punition mais dans celui de l’exécution."

Le Washington Post lui s’interroge. Poutine paiera t’il pour cette persécution ? Beaucoup de voix s'élèvent pour critiquer ce procès mais aucune ne le fait suffisamment fort. Washington parle d’ "un usage abusif du système légal à des fins inappropriées"  Et le Washington Post de souligner que Vladimir Poutine, lui, ne semble pas  s’inquiéter des éventuels effets néfastes d’un jugement éxpéditif ou injuste. 10 jours avant le procès, le Premier ministre russe affirmait à la télévision, sans précaution aucune, que Khodorkovski était coupable et qu’il devait rester en prison

Dans l’International Herald Tribune un des principaux avocats de Khodorkovski signe une tribune.  Pour lui  de toute façon c'est une affaire politique depuis le début
Des gens au sommet du pouvoir présentent son client comme un traitre, ils veulent le voir rester derrière les barreaux. Il fera appel sans beaucoup d’espoirs. Une procédure de grâce présidentielle semble tout aussi improbable, même si Dimitri Medvedev aimerait peut être donner les gages de libéralisation politique qu’il a si souvent promis. Mais ça poutine l’entend sans doute d'une autre oreille.

Gawker, un site d’actualité décalé, va à l’encontre des idées reçues sur nos ancêtres. D’après des recherches très sérieuses l’homme de Néanderthal était plutôt un bon cuistot. L’idée commune veut que nos ancêtres se nourrissaient essentiellement de viande mais l’analyse de résidus retrouvés entre les dents de nos ancêtres démontre la présence de végétaux cuits.

Gawker fait d’autres révélations tout aussi étonnantes. Des universitaires de York on travaillé sur l’évolution des émotions chez nos ancêtres.Il semblerait que les hommes de Néanderthal étaient solidaires et affectueux. Ils ne laissaient pas tomber les plus faibles. Pour Gawker de l’assistanat au socialisme il n’y a qu’un pas, les hommes de Néanderthal étaient donc socialistes.
Conclusion nos ancêtres mangeaient bio et votaient à gauche. De quoi laisser Martine Aubry et Ségolène Royal un brin nostalgique.


Selon The Independent on aurait  vu des icebergs sur la côte nord ouest de l’Angleterre, au large de la mer d’Irlande. Les icebergs se sont révélés finalement être des blocs de glace. On a aussi fait état de l’apparition d’ours polaires. Le premier était un canular . Mais le second a bel et bien été retrouvé échoué sur les rives de Cornouaille, loin,  bien loin de la banquise.
 

Par Karim YAHIAOUI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/06/2017 Revue de presse internationale

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 28 juin, le nouveau regain de tension entre Russes et Américains en Syrie, un jugement de la cour d'appel de Paris dans...

En savoir plus

28/06/2017 Revue de presse française

"Code du travail : menu minceur"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 28 juin, la présentation du projet de loi sur l'habilitation à réformer le Code du travail par ordonnances, l'élection de...

En savoir plus

27/06/2017 Revue de presse internationale

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 27 juin, la décision de la Cour suprême américaine de rétablir partiellement le décret anti-immigration de Donald Trump, la...

En savoir plus

27/06/2017 Revue de presse française

"Oubliés les brocards phallocrates !"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 27 juin, la rentrée des parlementaires, dont, fait inédit, 40 % sont des femmes, le premier couac au sein du gouvernement, le...

En savoir plus

26/06/2017 Revue de presse française

"Hollande, Macron, passage de témoin"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 26 juin, la suite des concertations sur la réforme du Code du travail, la rentrée des parlementaires et l'état comateux du PS.

En savoir plus