Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Moyen-orient

Un Iranien reconnu coupable d'espionnage au profit d'Israël pendu à Téhéran

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2010

Ali Akbar Siadat, un Iranien arrêté en 2008 puis reconnu coupable d'espionnage au profit des services de renseignements israéliens, a été exécuté par pendaison dans une prison de Téhéran.

AFP - Un Iranien, Ali Akbar Siadat, reconnu coupable d'espionnage au profit des services de renseignements israéliens (Mossad), a été pendu mardi matin à la prison d'Evine de Téhéran, a rapporté l'agence officielle Irna, citant le parquet général et révolutionnaire de Téhéran.

Selon le parquet, Ali Akbar Siadat avait établi des contacts avec "les services de renseignements israéliens" depuis six ans.

Il a été arrêté en 2008 alors qu'il "tentait de quitter le pays en compagnie de sa femme".

Toujours selon le parquet, il a établi des contacts avec une "ambassade israélienne" et a "avoué avoir transmis des informations sur les bases militaires du pays aux ennemis" pour lesquels il a reçu "60.000 dollars".

En 2007, il a "reçu des équipements et un ordinateur" pour son travail d'espionnage.

"Lors des interrogatoires, il a avoué avoir réuni des informations remises à un officier des renseignements du régime sioniste à propos des manoeuvres militaires, les bases militaires (...) les avions de combats, le nombre des vols d'entraînement dans chaque base, les accidents d'avion, les systèmes aériens et les missiles des Gardiens de la révolution", l'armée d'élite et idéologique du pays, a ajouté le parquet.

Les contacts ont eu lieu "en Turquie, en Thaïlande et en Hollande généralement dans des hôtels".

Lors de son arrestation, il avait sur lui "29 pages de documents cachés" dans un sas, ajoute le rapport du parquet.

Condamné à mort par un tribunal de première instance, sa peine a été confirmée par la cour d'appel.

Dimanche, le procureur général de Téhéran a annoncé qu'un autre espion du "régime sioniste" (Israël, ndlr) avait été condamné à mort par le tribunal révolutionnaire.

"Cet espion a été condamné à mort. Après la confirmation de sa peine, son identité sera révélée", a déclaré le procureur général de Téhéran Abbas Jafari Dolatabadi, tout en ajoutant que la justice examinait "d'autres dossiers liés à l'espionnage".

Il y a deux mois, M. Dolatabadi avait affirmé que la justice allait juger deux espions travaillant pour Israël, selon les médias.

Israël accuse l'Iran de chercher à se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil.

Les autorités iraniennes accusent régulièrement l'Etat hébreu de mener des activités hostiles contre l'Iran, comme l'espionnage des programmes nucléaire et militaire du pays.

Fin novembre, l'Iran a accusé les services de renseignements israéliens, américains et britanniques d'être responsables de deux attentats contre deux experts nucléaires.

L'un des deux experts, Majid Shahriari, a été tué par l'explosion d'une bombe placée contre sa voiture et le second, Fereydoun Abbassi Davani, a été blessé dans une attaque similaire.

Première publication : 28/12/2010

  • IRAN

    Le limogeage du chef de la diplomatie en dit long sur les luttes de pouvoir à Téhéran

    En savoir plus

  • IRAN

    Téhéran affirme avoir franchi une nouvelle étape dans son programme nucléaire

    En savoir plus

  • IRAN

    Report du procès pour espionnage de trois randonneurs américains

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)