Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Afrique

Paris a reçu une "preuve de vie" de l'otage français enlevé à Mogadiscio en 2009

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2010

Denis Allex, un agent des services de renseignement français enlevé le 14 juillet 2009, serait en vie. La DGSE (services de renseignement français) dit avoir reçu "une preuve de vie". Aucun détail n'a été donné sur son état de santé.

AFP - Les autorités françaises ont reçu le 6 décembre "une preuve de vie" du Français Denis Allex, agent des services de renseignement retenu en otage depuis le 14 juillet 2009 en Somalie, a-t-on appris mardi auprès de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

"Aucun détail n'a été donné par les ravisseurs sur son état de santé, ni sur sa localisation ou ses conditions de détention", ont précisé les services, confirmant une information diffusée sur le site "Secret défense" du journaliste de l'hebdomadaire Marianne Jean-Dominique Merchet.

Cette preuve de vie a pris "la forme d'une réponse à une question personnelle", a indiqué la DGSE, sans fournir plus de détail.

La direction de la sécurité extérieure souligne qu'elle est "bien en contact avec les ravisseurs" de Denis Allex, mais que pour "des raisons évidentes de discrétion" les autorités ne souhaitent pas communiquer sur la teneur des négociations, "particulièrement difficiles".

Denis Allex, un agent des services de renseignement français, a été enlevé par un groupe islamiste le 14 juillet 2009 à Mogadiscio. Un autre Français enlevé le même jour avait retrouvé la liberté fin août 2009.

Selon Paris, ces deux officiers avaient pour mission de former des éléments de la police et la garde présidentielle. Les insurgés islamistes somaliens Shebab affirment pour leur part qu'ils étaient censés réunir des renseignements pour le gouvernement français, au profit des "forces de la croisade" en Somalie.

Les islamistes exigent notamment la cessation de tout support politique ou militaire de la France au fragile gouvernement somalien et le retrait de tous ses conseillers de Somalie.

Fin juin, le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner avait indiqué que l'otage français pouvait alors être détenu dans la région autonome auto-proclamée au Puntland, dans le nord de la Somalie.

Huit Français sont actuellement retenus en otages dans le monde : cinq au Sahel, deux en Afghanistan et un en Somalie.

Première publication : 28/12/2010

  • SOMALIE

    Dans une vidéo, un otage français des Shebab appelle Paris à l'aide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)