Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Irak : offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

Afrique

Le président Ben Ali remanie le gouvernement après les émeutes sociales

Vidéo par Florence VILLEMINOT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2010

Le chef de l'État tunisien a réalisé des aménagements au sein de son gouvernement après les manifestations qui ont secoué le pays ces derniers jours. Des troubles sociaux que les autorités de Tunis ont qualifiés "d'incidents isolés".

AFP - Le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a effectué un remaniement ministériel marqué par le remplacement du ministre de la Communication Oussama Romdhani, après des troubles sociaux dans la région de Sidi Bouzid, a annoncé mercredi le Premier ministre Mohamed Ghannouchi.

Cet aménagement du gouvernement se produit dans la foulée des troubles sociaux qui ont secoué la Tunisie ces derniers jours à la suite d'une tentative de suicide d'un jeune vendeur ambulant de légumes et de fruits dans la région de Sidi Bouzid (centre-ouest).

M. Romdhani a été remplacé par Samir Abidi, ministre de la Jeunesse et du Sport dont le poste a été confié à Abdelhamid Slama. On ignorait mercredi si M. Romdhani allait être appelé à d'autres fonctions dans le gouvernement.

Dans le cadre de ce remaniement, Kamel Omrane a été nommé ministre des Affaires religieuses, en remplacement de Boubaker El Akhzouri et Slimane Wrak a été nommé secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères chargé des affaires européennes.

Un peu plus tôt dans la journée, le Parti démocratique progressiste (PDP, opposition légale) avait appelé à la démission des ministres de l'Intérieur et de la Communication, les jugeant responsables de la dégradation de la situation à la suite des troubles sociaux de Sidi Bouzid.

Première publication : 29/12/2010

  • TUNISIE

    Le président Ben Ali dénonce une "instrumentalisation" politique des émeutes

    En savoir plus

  • De Tunis à Alger la jeunesse en colère

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Réponse à l’allocution du président Ben Ali : "Il refuse de voir la réalité sociale en face"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)