Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

Virus Ebola et Budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Crise politico-sportive : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Foot européen : carton plein pour les cadors, à l'exception de la Juve

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • De nouveaux heurts à Hong Kong font 20 blessés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Vidéo : l'organisation de l'EI dispose-t-elle d'avions de chasse ?

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

  • Nouvelle attaque meurtrière des rebelles ougandais dans un village du Nord-Kivu

    En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants réinvestissent un campement

    En savoir plus

  • Étudiants disparus au Mexique : le chef d'un cartel arrêté

    En savoir plus

Culture

Le chanteur du groupe disco "Boney M" est décédé en Russie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/12/2010

Bobby Farrell, le chanteur du groupe de disco "Boney M", âgé de 61 ans, a été retrouvé mort jeudi dans sa chambre d'hôtel à Saint-Pétersbourg. La vedette du groupe très populaire des années 70 y avait donné un concert la veille.

AFP - Bobby Farrell, le "Daddy Cool" du groupe disco Boney M., est décédé à l'âge de 61 ans dans sa chambre d'hôtel en Russie, où il donnait des concerts, ont annoncé jeudi à l'AFP son agent et le comité d'enquête du parquet de Saint-Pétersbourg.

"Il a été trouvé mort dans son lit" dans une chambre d'hôtel de Saint-Pétersbourg jeudi matin, a déclaré depuis les Pays-Bas John Seine, l'agent de Bobby Farrell, précisant que la "cause du décès n'est pas connue".

 



Bobby Farrell a été découvert par un employé de l'hôtel, a indiqué à l'AFP le comité d'enquête du parquet de Saint-Pétersbourg, selon lequel "aucun signe de mort violente n'a été constaté" mais "l'enquête se poursuit".

La figure de proue du groupe Boney M. était arrivée mercredi à Saint-Pétersbourg pour un événement d'entreprise mais il s'était senti mal pendant le spectacle, a indiqué le site internet d'information russe Fontanka.ru

Depuis une dizaine d'années ce père de deux enfants avait des problèmes de santé, notamment des problèmes cardiaques, respiratoires et gastriques, selon son agent, qui le qualifie comme "quelqu'un de bizarre, avec un grand coeur mais un caractère explosif, une personne fantastique".

Athlétique, moulé dans des costumes scintillants révélant un torse musclé, danseur hors pair, Bobby Farrell, qui incarnait l'image sexy de Boney M., avait enregistré son premier succès international en 1976 avec "Daddy Cool".

Mais la voix caverneuse du tube n'appartenait pas à qui l'on croit. Frank Farian, le producteur et créateur du groupe, avouera qu'il enregistrait lui-même les voix masculines de Boney M. en studio, expliquant que "personne n'aurait acheté le disque s'il y avait eu sa tête sur la pochette".

"Au début, il est vrai que ce n'était pas Bobby Farrell, mais après c'était lui", a affirmé à l'AFP son agent, qui qualifie l'homme de "grande gueule au coeur d'or".

Sur son site internet officiel, le Néerlandais originaire des Antilles, de son vrai prénom Alfonso, disait vouloir que "les gens se sentent divertis et qu'ils entendent, traduits dans mes chansons, l'amour que je ressens quand je crée de la musique".

Bobby Farrell devait se rendre vendredi soir en Italie pour le dernier concert de l'année. "J'aime avoir une bonne apparence quand je suis en concert et offrir toute mon énergie dans mes spectacles. Je porte toujours mon costume à paillette et les filles à mes côtés sont toujours glamour" affirmait Farrell sur son site.

Seul homme de Boney M., groupe disco très populaire des années 1970 dont les chansons comme "Rivers of Babylon", "Ma Baker", "Sunny" et "Rasputin", ont été des tubes internationaux, il résidait depuis les années 60 aux Pays-Bas, mais était originaire de l'île d'Aruba dans les Caraïbes.

En 1981, il avait quitté le groupe, qui avait alors décliné jusqu'à sa séparation en 1986. Bobby Farrell avait alors entamé une discrète carrière solo. Fidèle au style disco, il continuait à se produire en concert.

Le groupe, qui n'a jamais réussi à percer aux Etats-Unis, a vendu au total plus de 50 millions de singles et 60 millions d'albums dans le monde, selon les chiffres cités par Frank Farian.

Véritable phénomène en Europe, Boney M est un des rares groupes à jouer en Union Soviétique, où il ne sera toutefois pas autorisé à interpréter "Rasputin" pour des "raisons historiques".

Première publication : 30/12/2010

COMMENTAIRE(S)