Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Culture

Le chanteur du groupe disco "Boney M" est décédé en Russie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/12/2010

Bobby Farrell, le chanteur du groupe de disco "Boney M", âgé de 61 ans, a été retrouvé mort jeudi dans sa chambre d'hôtel à Saint-Pétersbourg. La vedette du groupe très populaire des années 70 y avait donné un concert la veille.

AFP - Bobby Farrell, le "Daddy Cool" du groupe disco Boney M., est décédé à l'âge de 61 ans dans sa chambre d'hôtel en Russie, où il donnait des concerts, ont annoncé jeudi à l'AFP son agent et le comité d'enquête du parquet de Saint-Pétersbourg.

"Il a été trouvé mort dans son lit" dans une chambre d'hôtel de Saint-Pétersbourg jeudi matin, a déclaré depuis les Pays-Bas John Seine, l'agent de Bobby Farrell, précisant que la "cause du décès n'est pas connue".

 



Bobby Farrell a été découvert par un employé de l'hôtel, a indiqué à l'AFP le comité d'enquête du parquet de Saint-Pétersbourg, selon lequel "aucun signe de mort violente n'a été constaté" mais "l'enquête se poursuit".

La figure de proue du groupe Boney M. était arrivée mercredi à Saint-Pétersbourg pour un événement d'entreprise mais il s'était senti mal pendant le spectacle, a indiqué le site internet d'information russe Fontanka.ru

Depuis une dizaine d'années ce père de deux enfants avait des problèmes de santé, notamment des problèmes cardiaques, respiratoires et gastriques, selon son agent, qui le qualifie comme "quelqu'un de bizarre, avec un grand coeur mais un caractère explosif, une personne fantastique".

Athlétique, moulé dans des costumes scintillants révélant un torse musclé, danseur hors pair, Bobby Farrell, qui incarnait l'image sexy de Boney M., avait enregistré son premier succès international en 1976 avec "Daddy Cool".

Mais la voix caverneuse du tube n'appartenait pas à qui l'on croit. Frank Farian, le producteur et créateur du groupe, avouera qu'il enregistrait lui-même les voix masculines de Boney M. en studio, expliquant que "personne n'aurait acheté le disque s'il y avait eu sa tête sur la pochette".

"Au début, il est vrai que ce n'était pas Bobby Farrell, mais après c'était lui", a affirmé à l'AFP son agent, qui qualifie l'homme de "grande gueule au coeur d'or".

Sur son site internet officiel, le Néerlandais originaire des Antilles, de son vrai prénom Alfonso, disait vouloir que "les gens se sentent divertis et qu'ils entendent, traduits dans mes chansons, l'amour que je ressens quand je crée de la musique".

Bobby Farrell devait se rendre vendredi soir en Italie pour le dernier concert de l'année. "J'aime avoir une bonne apparence quand je suis en concert et offrir toute mon énergie dans mes spectacles. Je porte toujours mon costume à paillette et les filles à mes côtés sont toujours glamour" affirmait Farrell sur son site.

Seul homme de Boney M., groupe disco très populaire des années 1970 dont les chansons comme "Rivers of Babylon", "Ma Baker", "Sunny" et "Rasputin", ont été des tubes internationaux, il résidait depuis les années 60 aux Pays-Bas, mais était originaire de l'île d'Aruba dans les Caraïbes.

En 1981, il avait quitté le groupe, qui avait alors décliné jusqu'à sa séparation en 1986. Bobby Farrell avait alors entamé une discrète carrière solo. Fidèle au style disco, il continuait à se produire en concert.

Le groupe, qui n'a jamais réussi à percer aux Etats-Unis, a vendu au total plus de 50 millions de singles et 60 millions d'albums dans le monde, selon les chiffres cités par Frank Farian.

Véritable phénomène en Europe, Boney M est un des rares groupes à jouer en Union Soviétique, où il ne sera toutefois pas autorisé à interpréter "Rasputin" pour des "raisons historiques".

Première publication : 30/12/2010

COMMENTAIRE(S)