Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

EUROPE

Une bombe a explosé devant un tribunal à Athènes sans faire de blessés

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/12/2010

Une bombe a explosé ce jeudi à l'aube devant un tribunal de la capitale grecque. Un avertissement préalable a permis aux autorités d'évacuer la zone. Début novembre, la Grèce a essuyé une série d'attaques attribuées à la mouvance anarchiste.

AFP - Une bombe a explosé devant un tribunal à Athènes tôt jeudi faisant des dégâts mais pas de victime, près de deux semaines avant le procès de membres présumés d'un groupe anarchiste radical soupçonné des attaques aux colis piégés ayant visé des ambassades en novembre.

L'explosion a fait voler en éclats des vitres du tribunal et de bâtiments proches, et endommagé des véhicules en stationnement, des débris jonchant le sol dans un vaste périmètre, ont indiqué les médias.

"CERTAINS POLICIERS PARLENT DE RÈGLEMENT DE COMPTE ENTRE GROUPES TERRORISTES"

La police avait fait évacuer la zone après un coup de fil d'avertissement.

Des images de télévision ont montré de la fumée s'élevant devant le bâtiment du Tribunal de première instance d'Athènes.

"Ma maison a été secouée et j'ai vu des flammes hautes de cinq mètres" a raconté un habitant à la radio privée Flash.

"L'explosion était plutôt forte. Je suis à 100 mètres et tout est tombé de mes étagères", a dit commerçant du quartier à la télévision Alter, chaîne qui a reçu l'appel d'avertissement une quarantaine de minutes avant l'explosion et a alerté la police.

L'engin aurait été placé sur une moto volée, selon une source policière.

Le gouvernement a condamné l'attentat, et assuré que la population "saurait répondre" à ceux qui ont perpétré de telles actions, selon les mots de son porte-parole George Petalotis à la radio Flash.

Il n'y a eu aucune revendication dans l'immédiat de l'attentat, qui intervient deux semaines avant l'ouverture du procès d'une douzaine de membres présumés d'un groupe anarchiste radical, la "Conspiration des cellules de feu".

Mais le tribunal visé ce jeudi ne sera pas celui du procès des membres présumés du groupe, prévu le 17 janvier.

Début novembre la Grèce avait connu une série d'attaques et de tentatives au colis piégés notamment contre des ambassades étrangères, attribuées à la mouvance anarchiste extrémiste. Quatre des colis avaient détoné et une employée d'une firme de messageries avait été blessée.

Lié à la mouvance anarchiste locale, le groupe des "Cellules du feu" est considéré par la police comme un des suspects possibles dans cette série. Au total 14 colis piégés avaient été expédiés à des ambassades à Athènes ou à des dirigeants étrangers en Allemagne, en Italie et en France.

La "Conspiration des cellules de feu" s'est fait connaître en 2008 avec des attentats à l'engin incendiaire. Selon la police, il n'a jamais signé d'actions meurtrières.

A Rome la semaine dernière deux colis piégés avaient explosé aux ambassades de Suisse et du Chili, faisant deux blessés. Ils avaient été revendiqués par la Fédération anarchiste informelle (FAI), dans un message retrouvé à l'ambassade du Chili : "Détruisons ce système de domination. Vive la FAI, vive l'anarchie. FAI, cellule révolutionnaire Lambros Fountas". Lambros Fountas est un anarchiste grec tué en mars à Athènes dans un affrontement avec la police.

Toujours à Rome, un paquet contenant des explosifs avait été découvert lundi à l'ambassade de Grèce, mais a pu être neutralisé et n'a pas fait de victime.

Première publication : 30/12/2010

  • TERRORISME

    Explosion devant l'ambassade grecque à Buenos Aires

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Tentative d'attentats simultanés en Grèce, Italie et Allemagne

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Vives inquiétudes après la découverte de colis piégés à Athènes et Berlin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)