Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

EUROPE

Une bombe a explosé devant un tribunal à Athènes sans faire de blessés

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/12/2010

Une bombe a explosé ce jeudi à l'aube devant un tribunal de la capitale grecque. Un avertissement préalable a permis aux autorités d'évacuer la zone. Début novembre, la Grèce a essuyé une série d'attaques attribuées à la mouvance anarchiste.

AFP - Une bombe a explosé devant un tribunal à Athènes tôt jeudi faisant des dégâts mais pas de victime, près de deux semaines avant le procès de membres présumés d'un groupe anarchiste radical soupçonné des attaques aux colis piégés ayant visé des ambassades en novembre.

L'explosion a fait voler en éclats des vitres du tribunal et de bâtiments proches, et endommagé des véhicules en stationnement, des débris jonchant le sol dans un vaste périmètre, ont indiqué les médias.

"CERTAINS POLICIERS PARLENT DE RÈGLEMENT DE COMPTE ENTRE GROUPES TERRORISTES"

La police avait fait évacuer la zone après un coup de fil d'avertissement.

Des images de télévision ont montré de la fumée s'élevant devant le bâtiment du Tribunal de première instance d'Athènes.

"Ma maison a été secouée et j'ai vu des flammes hautes de cinq mètres" a raconté un habitant à la radio privée Flash.

"L'explosion était plutôt forte. Je suis à 100 mètres et tout est tombé de mes étagères", a dit commerçant du quartier à la télévision Alter, chaîne qui a reçu l'appel d'avertissement une quarantaine de minutes avant l'explosion et a alerté la police.

L'engin aurait été placé sur une moto volée, selon une source policière.

Le gouvernement a condamné l'attentat, et assuré que la population "saurait répondre" à ceux qui ont perpétré de telles actions, selon les mots de son porte-parole George Petalotis à la radio Flash.

Il n'y a eu aucune revendication dans l'immédiat de l'attentat, qui intervient deux semaines avant l'ouverture du procès d'une douzaine de membres présumés d'un groupe anarchiste radical, la "Conspiration des cellules de feu".

Mais le tribunal visé ce jeudi ne sera pas celui du procès des membres présumés du groupe, prévu le 17 janvier.

Début novembre la Grèce avait connu une série d'attaques et de tentatives au colis piégés notamment contre des ambassades étrangères, attribuées à la mouvance anarchiste extrémiste. Quatre des colis avaient détoné et une employée d'une firme de messageries avait été blessée.

Lié à la mouvance anarchiste locale, le groupe des "Cellules du feu" est considéré par la police comme un des suspects possibles dans cette série. Au total 14 colis piégés avaient été expédiés à des ambassades à Athènes ou à des dirigeants étrangers en Allemagne, en Italie et en France.

La "Conspiration des cellules de feu" s'est fait connaître en 2008 avec des attentats à l'engin incendiaire. Selon la police, il n'a jamais signé d'actions meurtrières.

A Rome la semaine dernière deux colis piégés avaient explosé aux ambassades de Suisse et du Chili, faisant deux blessés. Ils avaient été revendiqués par la Fédération anarchiste informelle (FAI), dans un message retrouvé à l'ambassade du Chili : "Détruisons ce système de domination. Vive la FAI, vive l'anarchie. FAI, cellule révolutionnaire Lambros Fountas". Lambros Fountas est un anarchiste grec tué en mars à Athènes dans un affrontement avec la police.

Toujours à Rome, un paquet contenant des explosifs avait été découvert lundi à l'ambassade de Grèce, mais a pu être neutralisé et n'a pas fait de victime.

Première publication : 30/12/2010

  • TERRORISME

    Explosion devant l'ambassade grecque à Buenos Aires

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Tentative d'attentats simultanés en Grèce, Italie et Allemagne

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Vives inquiétudes après la découverte de colis piégés à Athènes et Berlin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)