Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

Sports

Arsenal accroché à Wigan, Chelsea renoue avec la victoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/12/2010

Tenu en échec mercredi à Wigan (2-2), Arsenal a laissé échapper de précieux points dans la course au titre lors de la 20e journée du championnat d'Angleterre (photo). De son côté, Chelsea se reprend en battant Bolton à domicile (1-0).

AFP - Arsenal n'a pu se défaire de Wigan (2-2) mercredi soir pour le compte de la 20e journée du championnat d'Angleterre et laisse Manchester United et Manchester City seuls en tête alors que Chelsea respire un peu mieux suite à son succès sur Bolton à domicile (1-0).
              
Les Gunners, excellents lundi devant Chelsea (3-1), sont retombés dans leurs travers. A croire que leur victoire sur les Blues n'a servi à rien et surtout pas au déclic psychologique avancé par Arsène Wenger. Mercredi sur la pelouse de Wigan, ses hommes ont commis les mêmes erreurs que précédemment avec un penalty, contesté, concédé par Koscielny et un but contre son camp de Squillaci.
              
La gestion du match par le manageur français laisse aussi perplexe. Wenger avait fait huit changements pour ce déplacement périlleux, laissant notamment sur le banc, Walcott, Nasri ou Djourou, tous excellents contre Chelsea.
              
Sa méthode n'a pas payé, pas plus que son coaching. Alors qu'Arsenal menait 2-1 à dix minutes de la fin, il n'avait toujours pas fait de remplacements tactiques...
              
Les Gunners n'ont pas été aidé non plus par l'arbitrage, avec notamment, sur un coup franc de Nasri en toute fin de rencontre, une main dans la surface évidente oubliée par l'arbitre, M. Probert.
              
Les Londoniens ont ainsi manqué l'occasion de revenir à hauteur de Manchester United et Manchester City en tête du classement. Ils restent à deux points de leurs rivaux, avec notamment un match joué de plus que United et un de moins que City.
            
But précieux de Malouda
              
Avec ses deux clubs, Manchester domine pour l'instant la Premier League. La superbe victoire des Citizens sur Aston Villa (4-0) mardi associée au match nul concédé dans les dernières minutes par MU à Birmingham mardi (1-1) ont permis aux hommes de Roberto Mancini de revenir à hauteur de leur voisin honni. Certes, ils ont joué deux matches supplémentaires mais ils sont tout de même bien présents dans cette course au titre.
              
Une course au titre dont n'est peut être pas totalement exclu Chelsea. Les Blues, en difficulté, ont remporté mercredi leur seconde victoire seulement lors des neuf derniers matches de championnat face à Bolton (1-0). Le héros du soir s'appelle Florent Malouda et son but va peut être servir de déclic pour son équipe. Ils restent à l'affût à quatre points des leaders.
              
Les Londoniens n'ont certes pas bien joué mais ils ont eu le brin de réussite qu'il leur fallait puisque Didier Drogba était hors jeu sur l'action du but. Peu importe, voilà un succès qui va leur faire le plus grand bien au moral...
              
Un moral qui est au plus bas du côté de Liverpool. Les Reds sont en pleine crise après leur défaite à domicile mercredi face à Wolverhampton (1-0), lanterne rouge du classement et qui n'avait pris jusque là qu'un point à l'extérieur cette saison.
              
Leur performance a été pathétique et le manageur Roy Hodgson, plus que jamais sur la sellette, et ses joueurs ont été raccompagnés aux vestiaires par les sifflets de leurs supporteurs.
              
Liverpool est actuellement 12e du classement mais avec trois points seulement d'avance sur le premier relégable...
              
Dans la bas du tableau, la lutte est en effet très serrée. Dix équipes se tiennent en cinq points, ce qui promet une seconde partie tendue mais particulièrement passionnante...
 

Première publication : 30/12/2010

  • FOOTBALL

    Manchester United s'installe aux commandes de la Premier League

    En savoir plus

  • LE BLEU DU WEEK-END

    Younès Kaboul, le bourreau d'Arsenal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)