Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À votre bon cœur ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mots justes d'Angela Merkel"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : Près de 80 morts dans des attaques d'islamistes à cheval

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Valls, l'acrobate"

En savoir plus

FOCUS

Italie : à la rencontre des petites mains de "l'or rouge"

En savoir plus

Moyen-orient

Vague d'attentats coordonnée contre des chrétiens dans la capitale

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/12/2010

En deux heures, dix bombes ont explosé près de maisons appartenant à des chrétiens, provoquant la mort d'au moins deux habitants. Début novembre, Al-Qaïda avait qualifié les chrétiens de "cibles légitimes" après l'attaque d'une église.

AFP - Des bombes ont été posées jeudi soir près de quatorze maisons appartenant à des chrétiens à Bagdad et dix d'entre elles ont explosé faisant deux morts et 16 blessés, a indiqué vendredi un responsable du ministère de l'Intérieur.

"Au total, 14 bombes avaient été posées près de maisons appartenant à des chrétiens", a indiqué ce responsable à l'AFP. "Dix engins ont explosé, tuant deux chrétiens et en blessant 16 autres", a-t-il ajouté.

"Les quatre autres ont été repérées et les forces de sécurité les ont fait exploser sous contrôle", a-t-il précisé.

Cette nouvelle vague d'attaques coordonnées contre les chrétiens de la capitale, qui s'est déroulée en quelques heures, n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais porte la marque de la branche irakienne d'Al-Qaïda qui, ces derniers mois, a plusieurs fois pris pour cible cette communauté.

Début novembre, Al-Qaïda avait qualifié les chrétiens de "cibles légitimes", quelques jours après avoir revendiqué l'attaque sanglante de la cathédrale syriaque catholique Notre-Dame du perpétuel secours, à Bagdad, où 44 fidèles et deux prêtres avaient été tués par un commando armé le 31 octobre.

La seule attaque meurtrière jeudi soir a eu lieu dans le quartier d'al-Ghadir, dans le centre de Bagdad, où une bombe artisanale a explosé vers 20H00 (17H00 GMT), tuant deux chrétiens et en blessant trois, selon ce même responsable.

Al-Ghadir est un secteur où vivent toujours de nombreux chrétiens, même si beaucoup ont récemment fui, du fait des menaces lancées par Al-Qaïda.

Le quartier commerçant de Karrada, où se trouve la cathédrale prise d'assaut la veille de la Toussaint, a été celui qui a concentré le plus d'attaques. Trois bombes y ont explosé près de trois maisons, blessant chacune une personne.

Mais quatre autres engins y ont été repérés. Les forces de sécurité ont fait exploser ces engins sous contrôle.

L'ouest de Bagdad a de son côté été le théâtre de trois attaques contre les chrétiens, qui ont fait deux blessés dans le secteur de Khadra, un dans celui de Yarmouk et un autre dans le quartier d'al-Alam.

Dans le sud de la capitale enfin, quatre chrétiens ont été blessés dans deux attentats dans le quartier de Dora, de même que deux autres par une bombe qui visait une maison de Saïdiya.

Ce n'est pas la première fois que des maisons appartenant à des chrétiens sont visées lors d'attaques presque simultanées.

Le mois dernier, quelques jours après les menaces proférées par Al-Qaïda, une série d'attentats visant les domiciles de chrétiens de la capitale avait fait six morts et 33 blessés, renforcé le profond sentiment d'insécurité et poussé davantage de membres de cette communauté à fuir vers la région autonome du Kurdistan, ou à prendre le chemin de l'exil vers l'étranger.

Première publication : 30/12/2010

  • IRAK

    Les chrétiens d'Irak célèbrent Noël dans l'inquiétude

    En savoir plus

  • Polémique : la France ouvre ses portes aux chrétiens d’Irak

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Orient: Une Minorité Menacée?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)