Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Les trois hommes soupçonnés de préparer un attentat inculpés par la justice danoise

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/12/2010

Les trois personnes suspectées d'avoir fomenté un attentat contre le journal danois Jyllands-Posten ont été inculpées par la justice danoise. Le quotidien avait publié des caricatures du prophète Mahomet en 2005.

REUTERS - Trois hommes - un Tunisien et deux Suédois - soupçonnés d'avoir préparé un attentat contre le quotidien danois Jyllands-Posten, le premier à avoir publié des caricatures du prophète Mahomet en 2005, ont été inculpés jeudi au Danemark.

Un cinquième suspect, arrêté en Suède, a été placé en détention provisoire dans l'attente d'un réexamen de son cas d'ici au 13 janvier. Il s'agit d'un ressortissant suédois âgé de 37 ans.

Les trois hommes arrêtés au Danemark, mis en examen pour tentative d'attentat et détention d'armes, ont plaidé non coupables devant le tribunal de Glostrup, dans la banlieue de Copenhague, a précisé Lykke Sorensen, responsable des services de renseignement danois (PET).

Ils ont été placés en détention provisoire pour quatre semaines, dans l'attente de l'évolution de l'enquête. Deux des suspects sont à l'isolement.

Un quatrième homme, un demandeur d'asile irakien de 26 ans, a été relâché faute de preuves mais la police danoise le considère toujours comme suspect, a dit Sorensen.

Les quatre hommes interpellés mercredi au Danemark étaient arrivés de Suède dans la nuit du 28 décembre. Selon les enquêteurs, ils prévoyaient de commettre d'ici au 1er janvier un attentat dans l'immeuble de Copenhague abritant les locaux du Jyllands-Posten et d'un autre journal.

Lors de leurs perquisitions, les policiers ont découvert un pistolet-mitrailleur, un pistolet et des munitions.

Zubair Hussain, porte-parole du Conseil musulman du Danemark, qui représente 30.000 des 200.000 musulmans vivant dans le pays, a condamné ce projet d'attentat. "En tant que musulmans danois, il nous semble important de dire que cela n'a rien à voir avec l'islam", a-t-il dit.

"Comme à Bombay"

Les sanglantes manifestations qui avaient suivi la publication des caricatures de Mahomet en 2005 avaient fait une cinquantaine de morts dans des pays musulmans.

Selon le chef de la PET, Jakob Scharf, l'attentat planifié contre le quotidien danois s'inspirait des attaques de Bombay en novembre 2008. Il a précisé que l'attentat était probablement le fait d'un groupe islamiste radical lié à des réseaux terroristes internationaux.

Il n'a pas exclu que les conspirateurs puissent être liés à David Headley, habitant de Chicago arrêté en octobre 2009 et qui a plaidé coupable en mars dernier de repérage des cibles en vue de l'attaque de Bombay.

Quatre des suspects ont été interpellés dans des appartements de la banlieue de Copenhague, le dernier en Suède.

Les quatre suspects arrêtés au Danemark sont un Tunisien de 44 ans, un ressortissant suédois d'origine libanaise âgé de 29 ans, un autre Suédois de 30 ans dont le pays d'origine n'a pas été déterminé et le demandeur d'asile irakien.

Selon les policiers suédois, ce dossier n'est pas directement lié aux deux attentats à la bombe commis le 11 décembre dans le centre de Stockholm.

En septembre dernier, un Tchétchène avait fait exploser une bombe de faible puissance dans les toilettes d'un hôtel de Copenhague. Selon la police danoise, cette bombe était destinée au siège du Jyllands-Posten.

En 2009, une autre tentative d'attentat contre le journal danois avait été déjouée et, en janvier, le dessinateur de la caricature la plus controversée, Kurt Westergaard, avait été attaqué à la hache par un homme, un Somalien lié à Al Qaïda.
 

Première publication : 31/12/2010

  • DANEMARK

    Trois hommes soupçonnés de préparer un attentat placés en détention provisoire

    En savoir plus

  • DANEMARK

    Arrestation de cinq hommes soupçonnés de préparer un attentat contre un journal

    En savoir plus

  • DANEMARK

    Chronologie de l'affaire des caricatures de Mahomet

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)