Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

EUROPE

Entrée en vigueur de l'une des lois anti-tabac les plus strictes d'Europe

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/01/2011

Depuis ce matin, il est interdit de fumer dans tous les lieux publics - bars, restaurants, enceintes scolaires, aires de jeux pour enfants... - d'Espagne. Cette nouvelle législation anti-tabac est désormais l'une des plus sévères du continent.

AFP - Les fumeurs espagnols ont découvert dimanche la vie sans cigarette au bar ou au restaurant avec l'entrée en vigueur d'une loi anti-tabac parmi les plus strictes en Europe.

Après un sursis de 24 heures pour les festivités du Nouvel an, la loi entrée en vigueur le 2 janvier interdit de fumer dans les bars, les restaurants, les aires de jeux pour enfants et les zones en extérieur des enceintes scolaires et hospitalières.

"C'est déjà du passé. On a retiré tous les cendriers", explique Elena de Lucia, 22 ans, fumeuse et serveuse au Variety Tavern, un pub du centre de Madrid: "si on regarde les questions de santé, je suis d'accord, mais je pense aussi qu'il devrait y avoir une zone où l'on pourrait fumer".

Une de ses collègues, Cristina Madrid, 22 ans également, et non-fumeuse, se félicite en revanche de la nouvelle réglementation: "Vraiment, je finissais par fumer beaucoup en tant que fumeuse passive et je le sentais le lendemain".

La loi espagnole survient près de sept ans après les mesures historiques adoptées en Irlande, premier pays européen à avoir banni le tabac des lieux publics, bientôt imité par plusieurs autres dont la France.

La législation en vigueur jusqu'à présent en Espagne, approuvée en 2006, était au contraire l'une des plus permissives du continent, et dans la pratique, la grande majorité des bars et restaurants étaient restés fumeurs.

La loi interdisait déjà en revanche de fumer au travail, dans les transports publics et les magasins.

Avec cette nouvelle loi, les professionnels de la restauration craignent une baisse de 5 à 10% de leur chiffre d'affaires, selon la Fédération espagnole de l'hôtellerie (FEHR).
 

Première publication : 02/01/2011

COMMENTAIRE(S)