Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

EUROPE

Entrée en vigueur de l'une des lois anti-tabac les plus strictes d'Europe

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/01/2011

Depuis ce matin, il est interdit de fumer dans tous les lieux publics - bars, restaurants, enceintes scolaires, aires de jeux pour enfants... - d'Espagne. Cette nouvelle législation anti-tabac est désormais l'une des plus sévères du continent.

AFP - Les fumeurs espagnols ont découvert dimanche la vie sans cigarette au bar ou au restaurant avec l'entrée en vigueur d'une loi anti-tabac parmi les plus strictes en Europe.

Après un sursis de 24 heures pour les festivités du Nouvel an, la loi entrée en vigueur le 2 janvier interdit de fumer dans les bars, les restaurants, les aires de jeux pour enfants et les zones en extérieur des enceintes scolaires et hospitalières.

"C'est déjà du passé. On a retiré tous les cendriers", explique Elena de Lucia, 22 ans, fumeuse et serveuse au Variety Tavern, un pub du centre de Madrid: "si on regarde les questions de santé, je suis d'accord, mais je pense aussi qu'il devrait y avoir une zone où l'on pourrait fumer".

Une de ses collègues, Cristina Madrid, 22 ans également, et non-fumeuse, se félicite en revanche de la nouvelle réglementation: "Vraiment, je finissais par fumer beaucoup en tant que fumeuse passive et je le sentais le lendemain".

La loi espagnole survient près de sept ans après les mesures historiques adoptées en Irlande, premier pays européen à avoir banni le tabac des lieux publics, bientôt imité par plusieurs autres dont la France.

La législation en vigueur jusqu'à présent en Espagne, approuvée en 2006, était au contraire l'une des plus permissives du continent, et dans la pratique, la grande majorité des bars et restaurants étaient restés fumeurs.

La loi interdisait déjà en revanche de fumer au travail, dans les transports publics et les magasins.

Avec cette nouvelle loi, les professionnels de la restauration craignent une baisse de 5 à 10% de leur chiffre d'affaires, selon la Fédération espagnole de l'hôtellerie (FEHR).
 

Première publication : 02/01/2011

COMMENTAIRE(S)